Petite histoire de Sinclair

sinclair.gif (808 octets)

C'est la marque anglaise mythique. Le savant fou Clive Sinclair (30/7/40) a pondu moult objets hétéroclites. Sa première société, Sinclair Radionics, est fondée en 1961, pour la commercialisation de produits électroniques de son cru. Le Micro Amplificateur plus petit qu'une boite d'allumette date de 1962, la première télé de poche de 1966...

La première calculette (Sinclair Executor) date de 1972. La célèbre Cambridge Calculator sort l'année suivante à £29.95 seulement.

1976 est une année difficile pour la marque. Avec plus de 30000 livres de pertes, un investisseur entre dans le capital pour presque moitié. Mais rien n'enraye la chute. Deux millions de pertes en 1978. Le premier projet d'ordinateur est vendu à Newbury Labs. En 1979, Sir Clive se retire et fonde Science of Cambridge et conçoivent le micro-ordinateur Mk 14 avec un certain Chris Curry. Ce dernier ne fera pas long feu et créera sa propre société, Acorn.

Sinclair crée Sinclair Research Ltd. Le ZX80 sort en 1980 puis le célèbrissime ZX81 en 1981. A la fin de l'année, 300 000 ZX81 sont vendus, non sans mal. La fiabilité n'est pas bonne, et la production a du mal à suivre. En 1982 sortent les ZX Spectrum 16K (£125) et 48K(£175). En 1983, c'est l'age d'or,  Sinclair le fou est anobli. Le Microdrive est commercialisé. En 1984, le Sinclair QL arrive en retard. En 1985 la voiturette C5 fait un mégaflop. En 1986, seul le Spectrum 128 sort. Alain Sucre rachète le bizness.

Notre impétueux briton est infatigable : dès 1988, une de ses société, Cambridge ordinateurs, sort le portable intégré Z88. Autre boite, autre bide.

Depuis lors, il continue à phosporer dans tout les sens, mais rien n'est de l'ampleur de son célèbre ZX81. Sinclair a été l'homme de la situation en 1980.

Chronologie des ordinateurs :