Research Machines Link 480Z

Research Machines Limited est une petite entreprise qui prospère à l'ombre des universités anglaises. Sa genèse est très similaire à celle d'Acorn. Sise à Abingdon dans l'Oxfordshire, elle existerait toujours et serait devenu depuis lors  fournisseur d'accès Internet.

Le premier ordinateur créé est le 380z en 1981. Il est destiné au marché de l'éducation et connaît un certain succès. Malgré son look rustique, il est très apprécié car modulaire, fiable et polyvalent. Son système est basé sur une variante du CP/M, qui sera ensuite standardisée.

L'année suivante, le 380z est remplacé par le 480z, d'aspect plus moderne. Il intègre en standard plus d'option et, sans bouleverser la conception, allie une meilleure ergonomie à une intégration plus efficace. Les coûts de production sont réduits d'autant.

Immanquablement, le 480z fait penser au BBC, son concurrent direct sur le segment du micro-ordinateur d'éducation. Le 480z n'aura pas la chance d'être l'élu de la BBC et ne connaîtra quasiment pas les foyer grand-bretons. La machine a cependant été choisie par le plan informatique "1982 Educational Scheme" avec conjointement l'Acorn BBC Model B et le Sinclair Spectrum. Ce modèle bas de gamme reste une machine très performante. Elle est conçue à la base comme élément du réseau " RML Chain Network", mais ses qualités intrinsèques lui permettent largement d'être utilisée comme machine indépendante.

Malgré son caractère compact, la machine reste évolutive. Le premier modèle sorti utilise le magnétocassette et 32 Ko de RAM. On peut adjoindre le CP/M 2.2. On peut aussi disposer de 128 Ko de RAM. Une carte graphique permet une résolution de 640x192.

A noter : les premiers 480z étaient vendus dans des boîtiers métalliques noirs, rapidement abandonnés au profit de la caisse beige en résine, bien plus économique à produire pour les grandes séries.

Malheureusement, Research Machines va se cantonner dans le marché de l'éducation, au grand damne de ses plus fervents partisans.

Vers 1986, la petite société anglaise va franchir le pas du PC avec une série de machines nommée Nimbus, allant du 80186 jusqu'au 80386. Une émulation 380z/480z sera disponible sur ces machines orientées réseau. La compatibilité IBM PC sera de plus nette, éliminant logiquement les spécificités Research Machines.

Une expérience sur les Research Machines ? écrivez-nous !

Research Machines Link 480Z

Première acquisition: Novembre 2003
Généreux donateur:

Constructeur: Research Machines Ltd.
Modèle: Link 480z
Année/Prix: 1982 / £ 685

CPU: Z80a à 4 MHz
RAM/ROM: 32Ko (extensible à 128Ko voire 256Ko via la carte fille) / 32Ko (noyau RML2.2 et RML Extended BASIC 5.4) possibilité de 4 support pour des Eprom de 2 à 8Ko soit 32Ko au mieux.
Graphisme: 640x192x8 couleurs; 320x192x4 couleurs et 160x96x16 couleurs (HR Graphics level 2 v1.1) texte:  40x25 ou 80x25
Mémoire de Masse:
magnétocassette 1200 bauds ou floppie, externes

Périphériques: floppies 5"1/4 externe (CP/M 2.2)
Connecteurs : sorties vidéo RVB, TTL monochrome et UHF, magnétocassette, audio, bus, parallèle, 2 rs232c, réseau Econet, IEEE-488

 


Le cul :

La machine est grosse. Elle aurait pu être grosse comme un BBC. Apprécions : le petit ventilateur a coté de l'alimentation, ainsi que la grosse carte fille. Une belle réalisation.

Pour aller plus loin, osez la documentation.