Amstrad CPC 464

amstradancien_logo.GIF (389 octets)

Le premier ordinateur d'Amstrad a été un immense succès populaire, grâce au fait qu'il était vendu avec son écran. A sa sortie, en 1984, il n'était pas au top de la technologie (magnétocassette), mais avait quelques atouts (vitesse du processeur, taille mémoire, clavier, graphismes, configuration avec écran). Malgré ces handicaps, plus de deux millions seront vendus grâce à un prix plancher et un marketing omniprésent. Les logiciels furent légion et même le CP/M fut adapté, un système d'exploitation très sérieux pour un ordinateur très ludique.

Cette machine à succès fut cependant largement décriée. La presse informatique, SVM et Hebdogiciel en tête, s'est souvent déchaînée contre la mauvaise qualité, les pénurie ou le SAV.

Amstrad CPC 464
CPC464 : l'européen popu

Première acquisition: 1995
Généreux donateur:
René, Franx, Fabrice, Didier, ....
Constructeur: Amstrad
Modèle: CPC 464
Année/Prix: 1984

CPU: Z80a à 4 MHz
RAM/ROM: 64 Ko / 32 Ko (Locomotive Basic v1.0 , Amstrad Firmware v1)
Graphisme: de 640x200x2 et 320x200x4 à 160x200x16 couleurs parmi 27 (3 intensités de rouge, vert et bleu)
Mémoire de Masse:
magnétocassette intégré

Périphériques:
floppie 3" externe, joystick, imprimante,


logoschneider.jpg (5522 octets)

Le CPC464 en version Schneider est beaucoup plus discret, bien que totalement équivalent.

Schneider CPC 464
schneider CPC464 : sobre teuton

Il y a quand même une petite différence : la connectique arrière est de meilleure facture (Amphonel type D au lieu de la carte mère simple).


Variantes :

Amstrad CPC 464 version française QWERTY
Amstrad CPC 464 version française AZERTY
Gros plan sur le magnétocassette francisé

Apprécions le lecteur de disquettes 3" externe avec son contrôleur, le DDI-1 :


Sylvestre nous précise :

"Quels que soient les CPC, les extension sont au maximum de 2Mo par mémoire paginée de 16 Ko. J'ai un 464 qui intègre une extension de 512 Ko vendue à l'époque.
- La ROM est de 48 Ko sur 6128 et 664, et de 32k sur 464 (et 472). Mais il est possible d'en ajouter de nombreuses.
- Pour l'histoire Schneider : il est rigoureusement identique aux version françaises, c'est simplement une histoire de série. Personnellement, je trouve que l'Amstad le mieux protégé électriquement de tous mes Amstrad est un français avec port Centronics. Seule change une petite soudure qui change l'affichage de démarrage : Schneider au lien d'Amstrad..."