Gradiente Expert

    

Le MSX est un standard intéressant à plus d'un titre. Curieusement, il a été ignoré par les USA, mais on trouve quelques pays, outre le Japon, pour avoir choisit ce standard. Outre les pays arabe ou la Russie, le Brésil a construit son propre MSX, l'Expert.

Malgré cet exotisme, la machine est très bien réalisée, comme se doit de l'être chaque MSX. L'aspect général est très clean, genre HIFI. On suppose d'ailleurs que Gradiente est un fabricant de HI FI, la caisse et le cul faisant très "lecteur de cédé".

C'est le premier MSX annoncé mais la sortie fut retardée suite à des problèmes administratif avec le SEI (Secretaria Especial de Informatica). C'est le Hotbit de Sharp qui sera la premier brésilien à être mis sur le marché. Jusqu'alors, seuls les productions nippones du style Canon V20 pouvaient être achetées.

La machine d'origine (XP800 ou 1.0 de 1985) semble souffrir de quelques problèmes d'incompatibilité avec la norme, comme les ports cassette et imprimante, ainsi que les caractères ASCII. C'est pour régler cela que la version 1.1 (GPC-1 de 1986) a été construite.

Ont suivi les modèles DD (avec floppies intégrés) et DD plus, de couleur noire

Gradiente Expert

Première acquisition : Juillet 2002
Généreux donateur :

Constructeur : Gradiente (Brésil)
Modèle : Expert GPC-1 1.1
Année/Prix : 12/1985 à 1990

CPU : Z80A à 3.579 MHz
RAM/ROM : 64Ko / 32Ko
Graphisme : 256x192x16 couleurs (16Ko) texte : 40x24
Son : 3 canaux + 1 pour le bruit blanc (AY-3-8912)
Mémoire de Masse : port magnétocassette

Ports : port cassette 2400 bauds, sortie TTL, Composite, modulateur TV, deux ports joystick/paddle, deux ports cartouche, bus, alimentation intégrée 110/220V

Dimensions : 420x110x280 mm / 4.7Kg et 420x47x170mm / 1Kg pour le clavier


Les tripes et le derrière, d'un seul coup. Apprécions une machine au cul bien garni. Tout y est !

Les périphériques sont les suivants :