Exelvision informations techniques

exellogo.gif (3573 octets)

Les joysticks de l'EXL100 sont à infra rouge comme le clavier.

exl100joy.JPG (10620 octets)

Le clavier mécanique, une option indispensable. Il est clair qu'Exelvision aurait au moins du proposer ce clavier d'entrée de jeu plutôt que la merdasse "à-la-Oric-1". Notons que ce clavier est différent de celui de l'Exeltel. Il n'est pas possible de de le connecter en filaire comme avec le modèle récent de l'Exeltel.

Le magnétocassette, malgré ses connecteurs latéraux, est standard. C'est le même que chez Alice, qui lui est logiquement peint en rouge.

exl_k7.jpg (11486 octets)

La cartouche mémoire 16 Ko :

L'extension Exeldrum : un jeu de batterie à la noix vite saoulant :

Bibliographie : SVM n°9 page 123 (Septembre 1984)


Les cartouches

Elles sont peu nombreuses. Voici un exemple de cartouche à cran d'arrêt, bien foutue :

Nous avons recensés :

Exelbasic et Exelbasic+

La plus connue des cartouches. Deux versions du Basic, vraisemblablement pour l'EXL100 et l'Exeltel.

Tennis

Le jeu le plus célèbre de l'Exelvision. Un graphisme correct et les voies digitalisées qui ont fait sensation. On imagine ce qu'auraient pu être les programmes si des acharnés à la C64 s'étaient emparés de la machine...

Guppy

Un Pac-Man de bonne facture

Imagix

Un logiciel de dessin à-la-Thomson. Mochetingue.

Virus

Un jeu aux couleurs criardes.

Wizord

Un shoot vite lassant. En trois tableaux.

   

   Retour à l'EXL100 ou à l'Exeltel