Olivetti Prodest PC128s

Au milieu des années 80, les grands de la micro informatique européenne sentent que le filon leur échappe. Appuyées par des gouvernement soucieux de populariser les nouvelles technologies montantes, Acorn, Olivetti et Thomson tentent d'unir leur force pour proposer une alternative aux réalisations américaines. Nous avons peu d'information sur ces tergiversations, mais les résultats auront été des plus modestes. (si vous voulez apporter votre témoignage, contactez-nous)

Olivetti va ainsi réaliser deux micro-ordinateurs sous licence, les PC128 et PC128s. Le premier est une base Thomson MO6 et le second un Acorn BBC Master Compact. Ce choix est destiné à être positionné en haut de gamme pour le milieu éducatif notamment. Logiquement, le Master Compact est une machine de conception entièrement européenne, en fait anglaise, qui est la plus performante des 8 bits qui puisse être en 1986/87.

Les ventes de cet Olivetti Prodest PC128 Systema restent modestes et totalement italiennes.

La machine est réellement un Master Compact totalement italianisé. On change sa robe, on traduit le logiciel de base et le tour est joué. Nul part dans la courte documentation n'est fait mention des origines cambridgiennes de la bête.

Un belle curiosité cependant, mais la page du BBC Master Compact vous dispensera de toutes les informations techniques.

Olivetti Prodest PC128s

Première acquisition: mars 2004
Généreux donateur:
Bernard Poullelaouen
Constructeur: Olivetti (base Acorn)
Modèle:  Prodest PC128 Systema (Acorn BBC Master Compact)
Année/Prix: 1987 (1986 pour l'Acorn)

CPU: 65C102 à 2 MHz
RAM/ROM: 128 Ko (32 Ko utilisateur, 64 Ko en page, 12 Ko OS) / 128 Ko / vidéo 20 Ko
Graphisme: jusqu'à 640x256 et 8 couleurs + clignotement texte :  jusqu'à 80 x 32
Mémoire de Masse:
floppie 3.5' de 800 Ko Système : NOS reéstampillé Olivetti.
Son : mono 3 canaux + bruit (SN 76489)
Ports :  port parallèle 8 bits,  port extension, interface cassette,  RGB (6 pin DIN), interface RF ...
Périphériques:


Le marbre plastoc fait quand même très kitch. dommage que le gris Olivetti soit la couleur de base. On aurait aimé quelque chose de plus chaud, avec un style transalpin plus appuyé. Dommage car même les touches de fonctions sont ternes.

Son cul est le même qu'un bête Acorn (un jeu de mot certes facile, mais difficile à caser) :