Léanord Sil'z II

Dans la famille Sil'z, je voudrais le Silex tout court, le Sil'z IV.

Sil'z II
silz.jpg (18761 octets)

Première acquisition: 1995
Généreux donateur:
rescapé du broyeur
Constructeur: Leanord
Modèle: Sil'z II
Année/Prix: 1982 ?

CPU: Z80
RAM/ROM: 64Ko
Graphisme: texte seul
Mémoire de Masse:
deux floppies 5" 1/4 CP/M

Périphériques:


Didier nous explique :

"Il serait intéressant que vous parliez de l'épopée Léanord.
Léanord a produit presque simultanément à R2E un micro-ordinateur de nom PICOLOG dans les années 70. Quelques cartes autour d'un micro 8080, le tout piloté par un téléimprimeur de marque anglaise. Les programmes étaient sur ruban. le dialogue homme machine se faisait par clavier et papier. Ensuite, Léanord a sorti le Silex et le Sil'Z, le Silex tournait autour d'un 6502 de Rockwell. Si ma mémoire est exacte, celui-ci fut remplacé très vite par un Z80 de Zilog-Exxon etc... et devint avant fin 81 le Sil'Z.
Il serait intéressant pour votre musée de posséder un Silex... chose incroyable, le Silex était tout acier avec un seul lecteur de floppy. On pouvait ajouter un autre floppy sur le coin de l'écran... donc d'un poids très conséquent...
C'est cette particularité qui à mon sens le rend intéressant .. on pourrait en parler 
pendant des heures ...Pourquoi l'acier ? et surtout sur ce que sont devenus les Bull, Léanord, Goupil etc... trop de dispersion, pas assez d'Europe pas assez d'industries européennes du CI."


Le Sil'z II ne va pas sans sa fidèle Silzette, l'Imp'z II. Cette magnifique imprimante pèse 1 tonne et le bruit d'un 737 au décollage lorsqu'elle imprime...


Frédéric nous précise :

"J'ai travaillé quelques mois dans les services techniques de Léanord autour de mai 1989, quelques mois avant que la société ne se fasse racheter (par Siemens, je crois). Ce que je peux vous dire c'est qu'à cette époque, Léanord avait tout une gamme de compatible PC qui avait tous la particularité d'utiliser un boîtier qui comprenait une carte "fond de panier" avec juste des connecteurs. La "carte mère", qui comprenait le processeur et la Ram était donc une carte enfichable comme les autres (pratique pour les évolutions). A cette époque, il y avait encore des 8088 à 4,77 et 8Mhz mais le gros de la gamme était des 286 à 8, 10 Mhz et même 16Mhz (c'était la première fois que je voyait un processeur avec radiateur). Le haut de gamme était représenté par les 386sx16 et les tous premiers 386DX20. Les cartes 386 pouvait accueillir jusqu'à 8 Méga octets de mémoire en 8 modules Sip (module Simm de l'époque avec des pins).
Les cartes mères étaient de conception Léanord.
Pour les cartes vidéo, c'était CGA, Hercules (monochrome haute résolution), EGA (le plus courant avec Hercules) ou VGA (les premières cartes venaient juste de sortir).
Pour faire un PC, à l'époque chez Léanord, il fallait un boîtier avec l'alimentation, une carte fond de panier, une carte mère avec Ram, une carte vidéo, une carte port série et parallèle, une carte interface disque dur/disquette (le standard de l'époque, c'était MFM), un disque dur (à l'époque, 40Mo. Il y avait bien des disques de 100Mo mais ils prenaient deux emplacements 5 pouces un quart et pesait plusieurs kilos) et un lecteur de disquette 5 pouces un quart.
Un des plus gros client de Léanord était La poste à qui ils vendaient des 286 en grande quantité.
Il ne faut pas oublier non plus que Léanord était le constructeur des boîtiers nanoréseaux que l'on mettait derrière les MO5 pour les relier à un concentrateur (typiquement, un TO9 ou une machine compatible PC). Ils en ont vendu des millions.
Mais ces quelques semaines chez Léanord m'ont aussi permis de voir le "musée"
de l'époque. Les machines CP/M de la gamme Sil'Z (dont vous parlez sur votre site Web) mais également des machines compatibles Apple II à base de carte mère venant tout droit de chez Apple (ont-elles été commercialisées ou n'était ce que des prototypes??).
Je me souviens également avoir vu un premier compatible IBM PC dont la carte mère faisait 50cm x 50 cm et dont toute les fonctions était réalisées avec des circuits TTL de la série 74LSxx. Ma mémoire peut me trahir mais il me semble fort que cette machine était commercialisé sous l'appellation Sil'Z avec un numéro derrière.
Je vous écris ce courrier parce que j'ai été très étonné de ne pas trouver de compatible PC de marque Léanord dans votre musée alors qu'ils en fabriquaient."