Cartouche Vidéopac 18 "Laser War" / "Guerre laser"

vpac logo

Un jeu pour deux personnes plutôt sympathique, relativement intéressant parmi les premières cartouches Videopac. Malheureusement la notice était si peu explicative (et erronée) qu'on ne comprenait pas grand-chose.

 

Chaque joueur contrôle un vaisseau dans un champ d'astéroïdes et marque des points en dégommant des soucoupes volantes qui apparaissent à l'écran. Elles apparaissent dans l'un des quatre angles, et il peut y en avoir deux en même temps au maximum. Le premier joueur arrivant à dix points a gagné, et une nouvelle partie recommence.

 

On ne peut tirer qu'horizontalement. Il est aussi possible de dégommer le vaisseau de l'adversaire, mais cela ne rapporte pas de points.

 

Le jeu comporte plusieurs subtilités liées aux couleurs des astéroïdes (ce qui était super-pratique pour ceux qui essayaient de joueur sur une TV noir et blanc ou sur le G7200...). Chaque astéroïde a une couleur que l'on peut faire changer en tirant dessus. Les soucoupes volantes tirent en permanence sur les astéroïdes, les faisant changer de couleur.

 

Un joueur peut atterrir sur un astéroïde de la même couleur que son vaisseau en lui rentrant dedans. L'astéroïde se met alors à clignoter jusqu'à ce que le joueur ait redécollé. Mais s'il essaye d'atterrir sur un astéroïde de couleur différente, son vaisseau explose et détruit l'astéroïde (sauf pour deux des astéroïdes présents à l'écran, qui sont indestructibles).

 

Un joueur dont le vaisseau est détruit peut redécoller à partir d'un astéroïde de sa couleur. S'il n'y en a aucun, il lui faudra attendre que les soucoupes volantes, ou son adversaire, en ait fait apparaître (en tirant sur les astéroïdes). Par conséquent, aucun des deux joueurs ne peut être définitivement éliminé.

 

Z'avez compris ?

 

Comme tout produit Videopac qui se respecte, celui-ci présente des défauts stupides qui viennent complètement gâcher ce qui aurait pu être un bon jeu. Outre la notice incompréhensible, il était notamment possible de se planquer sur les bords de l'écran. On était alors invisible et on pouvait impunément canarder son adversaire et les UFOS. Bien entendu, l'autre joueur faisait alors de même et le jeu perdait beaucoup de son intérêt.

 

Un jeu original avec des règles bizarres. Une curiosité... Il était parfois livré avec la console.

 

Les capture d'écran ont été faites avec l'émulateur O2EM. La version française indique "VICTOIRES" à la place de "INVADERS", et les sons sont légèrement différents.


Historique de la gamme Videopac

Liste des Cartouches de jeux, Présentation des cartouches 61 Interpol et 18 Laser War

Visitez les galeries : VideoPac Box série 1 2 3 4 5,
sans oublier le top 5 des jeux les plus nuls et Jopac : destination BD ?