Seiko S-500

La Seiko S-500 est un calculateur de bureau dans l'esprit de la HP9820 ou de l'Olivetti P652. Nous avons très peu d'information sur cette machine. L'étude des documents fournis montre qu'elle a été distribuée en France par Tekelec et qu'elle était proposée en location. On ignore les ventes et le succès de ce joli mastodonte.

L'ouverture de la machine laisse deviner la solidité de fabrication, sur des composants classiques pour l'époque. L'afficheur utilise des tubes Nixie, l'électronique est placé sur des cartes et un fond de panier façon bus S-100. Plus étonnant le fond de panier est wrappé comme sur les minis. N'est pas HP qui veut.

Aussi si vous disposez d'information sur ce calculateur et sur les productions de Seiko, n'hésitez pas. Contactez-nous.

Seiko S-500

Première acquisition: Avril 2007
Généreux donateur:
Constructeur: Seiko
Modèle: S-500 Modèle N40
Année/Prix: 1973

CPU: Logique en cartes sur bus façon S100
RAM/ROM: 49 lignes et 8 registres / 4096 instructions théoriquement possibles grâce au bus 12 bits (l'extension se fait via un circuit supplémentaire sur les modèles haut de gamme de la série 20)
Graphisme: Affichage à tubes Nixie de 16 chiffres signé avec exposant à deux chiffres signé
Mémoire de Masse: cartes magnétiques ou cartes graphitées externes
Périphériques: imprimante et lecteur de cartes graphitées
Poids: 16 Kg environ
Dimensions:


Trois modèles :

Périphériques :


Apprécions les tubes Nixies et la solidité massive de l'ensemble

Des nouilles nipponnes nappent un peu le plancher :