Hewlett Packard HP 21

hplogo.gif (607 octets)

La HP21 est une simple calculatrice non programmable. Elle est dans la lignée de la foultitude sortie tout au long des années 70. Dès que la technologie l'a permis, le facteur de forme c'est stabilisé autour du format pocket qui durera plus d'une décennie. Ainsi, la 21 est l'héritière de la 35 de 1972 à la quelle elle apporte un lot de nouvelles fonctions et innovations technologiques, comme 30 % d'espace mémoire supplémentaire, une taille plus réduite dans un boîtier intelligemment simplifiée. On apprécie d'ailleurs le style mid-70's de la machine, avec une coque inférieure enveloppante façon fauteuil tulipe/

Cette 21 fait partie d'une gamme qui est bâtie autour d'un coeur similaire. Il s'agit d'un circuit intégré qui synthétise quatre puces de la génération précédente, avec à la clé une belle économie et des performances accrues. Baptisé ACT pour Arithmetic, Control and Timing, ce processeur BCD dispose de 8 registres de 56 bits avec un adressage sur 12 bits, un registre d'adresse, deux registres de retour d'adresse, 16 drapeaux et un registre d'affichage de 4 bits. C'est du rustique, mais ça tient dans la poche d'un jean pattes d'eph' de 1975.

HP 21

Première acquisition: Avril 2007
Généreux donateur:
Constructeur: Hewlett-Packard
Modèle: 21
Année/Prix: 1975 (fin de production 1978) / $125

CPU: HP Saturn à 3000 instructions par seconde en technologie Positive Metal Oxide Semiconductor (P-MOS)
RAM/ROM: 49 lignes et 8 registres / 4096 instructions théoriquement possibles grâce au bus 12 bits (l'extension se fait via un circuit supplémentaire sur les modèles haut de gamme de la série 20)
Graphisme: 12 LED rouges à 7 segments incluant signe, mantisse, signe et exposant
Mémoire de Masse: rien
Périphériques: aucun
Poids: 120 g environ
Dimensions: 130x67x27 mm