Lors de la conférence "Apple Forever" du 24 Avril 1984 basée à San Diego, Apple dévoila son nouveau né : L'Apple //c. Elle en profita même pour annoncer les bons résultats des ventes du Macintosh: 50000 unités en moins de 80 jours.
L'arrivée de l'Apple //c montra que, malgré la mise en avant de Macintosh, la société   avait  toujours la volonté de suivre la série Apple II (d'où le slogan:"'Apple // pour toujours").
Avec ses 3,5 Ko, le //c est un concentré d'Apple II. Malgré l'apparition d'une poignée de transport, cet ordinateur n'est pas autonome car son boîtier d'alimentation 12V se branche sur une prise de courant tout comme l'écran monochrome vert de petite taille. Certains constructeurs proposèrent des batteries pratiques mais encombrantes. L'écran à cristaux liquides , optionnel, était hors de prix à l'époque (600$) mais simplifiait le transport du //c.
Il est aussi possible de relier l'ordinateur à la prise Péritel d'un téléviseur grâce au boîtier chat mauve.

Apple //c ou grille-pain?
Apple //c

Le processeur 65C02 utilise une technologie CMOS et son jeu d'instruction, agrémenté de 27 nouvelles instructions est entièrement compatible avec celui du 6502. Certains adeptes de l'Apple II furent déçus de découvrir qu'à l'encontre de ses prédécesseurs l'Apple //c n'était pas extensible, bien que les cartes d'extension les plus souvent utilisé sur l'Apple II furent intégrées à la carte mère. En effet l'Apple //c renferme l'équivalent des cartes 80 colonnes, souris, série, contrôleur de disquette et vidéo RVB! L'arrière de l'ordinateur est bien fourni en ports (voir la fiche technique). Les ingénieurs avaient pensé insérer un port parallèle mais par manque de place ils lui préférèrent un autre port DIN série de taille plus petite. De plus la gamme de périphériques Apple était principalement orientée sur ce type de port.

Paul Dali s'inspira d'un modèle d'ordinateur portable de Toshiba pour concevoir l'Apple IIc. L'idée accrocha Jobs et tous deux cherchèrent à emboîter les divers éléments de l'Apple II pour qu'ils tiennent le moins de place possible. En concentrant l'ensemble dans un si petit boîtier, Apple était confrontée au problème de surchauffe (mauvais souvenirs de l'Apple ///). En effet, lorsque le lecteur disquette 5"1/4 était en fonctionnement, la température interne de l'ensemble augmentait fortement. Les designers trouvèrent la solution en munissant simplement le dessus et le dessous du boîtier de nombreuses fentes de ventilation. La disposition des touches fût inspirée par celle du //e, l'encombrement est par contre plus réduit et les touches ne sont pas frappées du double marquage AZERTY/QWERTY. Le choix de clavier Français ou Américain se fait grâce à un commutateur.
La poignée de transport clavier fût pensée de telle sorte qu'elle pouvait servir aussi à régler l'inclinaison du clavier (dispositif assez instable à mon avis...).
Fidèle à sa tradition, Apple logea le Basic AppleSoft en ROM. Hélas, ce dernier n'avait pas vraiment évolué depuis l'Apple II: les programmeurs lui reprochèrent sa lenteur et son inaptitude à gérer au mieux les possibilités sonores et graphiques de l'ordinateur. De plus, le 65C02 est traité comme un simple 6502!
Quelques modifications intéressantes furent portées sur le premier modèle:
- La reconnaissance du lecteur 3"1/2 UniDisk grâce à l'intégration du SmartPort (la première version ne gérait que le lecteur Disk IIc)
- La carte mère qui possédait 128 Ko de Ram soudés fût redessinée pour intégrer un slot d'extension pouvant étendre la mémoire jusqu'à 1 Mo . Un bon nombre d'Apple //c sorti des usines avec 384 Ko de RAM en standard et certains revendeurs le livrèrent même avec 1 Mo sans surcoût!
-Pour la gestion des 27 fonctions supplémentaires du 65C02, Apple décida de redonner du service au mini-assembleur qui repris sa place en ROM (sauf la première version du //c, celle ne sachant pas gérer le lecteur 3"/12) comme il le fût sur la première génération d'Apple ][.

 

L'Apple IIc Plus, dernière version du //c, intègre une carte mère totalement repensée offrant:
- Un 65C02 cadencé à 4 Mhz
- Un lecteur de disquettes interne au format 3"1/2 de 800 Ko
- Deux ports RS422 mini-Din 8
- Une alimentation électrique interne.
- La possibilité d'utiliser le clavier Dvorak.
Quelques autres détails: La prise casque a été supprimée et le bouton de réglage du volume du haut-parleur à été déplacé au dessus du clavier. Une prise anti-vol a été ajoutée sur le panneau arrière de l'ordinateur.

Apple IIC Plus
A cause d'une gestion très particulière du lecteur 3"1/2, Apple rencontra quelques soucis de compatibilité avec l'ancien modèle Apple //c.
La commercialisation du modèle IIC Plus ne dura deux ans car Apple ne voyait l'avenir qu'a travers son Macintosh.

Apple IIC Plus
L'Apple //c se fît plus remarquer pour son apparence que son contenu car il n'apporta pas de réelles améliorations par rapport à l'Apple //e. Certains clients potentiels eurent même l'impression que la machine était moins puissante simplement en regardant sa petite taille (!).
Malgré ces quelques critiques, l'Apple //c eût un succès remarqué auprès des utilisateurs moyens et dans l'enseignement (400.000 unités vendues dès la fin 84). C'est un ordinateur attachant car il accède à la totalité de la logithèque de l'Apple IIe tout en se faisant petit sur le bureau.
 
Remarque: Cet ordinateur est le seul de la gamme à ne pas être frappé de la marque "Apple" sur le boîtier, seul le logo apparaît. Ce dernier est de couleur blanche "Snow White", teinte assez inhabituelle chez Apple. On lui décerna le prix d'excellence du design technologique en 1984 (IDEA) .
 
-Par soucis de compatibilité avec de vieux logiciels de l'Apple II , vous pouvez commuter l'Apple IIc Plus à 1 Mhz. Pour cela il vous suffit de presser la touche "escape" . Tout en laissant cette touche enfoncée, pressez simultanément les touches [ Control Commande Reset ] puis relachez la touche Reset. Le message "Normal" apparaîtra.
-Pour connaître la version de votre Apple //c, exécutez la ligne: PRINT PEEK (64447)"
Valeur retournée Description
0 Pas de connecteur d'extension RAM /Connexion possible d'un lecteur 3"1/2 UniDisk
3 Connecteur d'extension RAM présent / Connexion possible d'un lecteur 3"1/2 UniDisk
4 Version de ROM la plus récente avant la sortie du IIc Plus
5 Vous êtes en possession d'un Apple IIc Plus
255 Vous êtes en possession d'un Apple //c 1ère génération
Bug dans la gestion du port série(certains modèles de modems à 1200 bds plantent).

-Si vous possédez une ROM récente(!), tout en pressant les touches pomme vide et pomme pleine, appuyez simultanément sur les touches Control et reset: l'ordinateur vérifiera le bon fonctionnement du système.

-Certains logiciels conçus pour le //e ne se lancent pas automatiquement à l'allumage du //c. Ceci est dû à des différences de ROM. Solution :

BSAVE AMORCE,A$C600,L$FF Sauvegarde dans le fichier 'AMORCE' le système de boot du //e ( A faire sur un Apple //e)
10 PRINT CHR$(4) "BLOAD AMORCE,A$XXXX"
20 CALL 13824
Programme sous AppleSoft. (XXXX est une adresse mémoire libre). Lancez le programme sur un Apple //c après avoir inséré la disquette incompatible.

- Les disquettes formatées sur DOS 3.2 ne sont pas compatible avec le DOS 3.3 du //c. Ce dernier n'accepte que les disquettes DOS 3.3, ProDOS et Pascal. Les disquettes au format 3.2 peuvent malgré tout être lues grâce à un programme installé sur la disquette 'Utilitaires' livrée avec l'Apple //c.

 

Noms de code: Pippin, E.T., IIp or IIb, Elf, Yoda, Teddy, Jason, Lollie, Chels,VLC(Very Low Cost)

Caractéristiques techniques

Processeur 65C02 8 bits à 1,024 Mhz / 4 Mhz (IIc Plus)
Ram 128 Ko non extensible sur le premier modèle puis à 1 Mo par la suite adressable par pas de 64 Ko
Rom 16 Ko (//c) 32 Ko (IIc Plus)
Vidéo 80 X 24 en mono / commutateur 80/40 col
280 X 192 en 6 couleurs avec contrainte de proximité.
140 X 192 en 16 couleurs
560 X 192 en mono
Stockage 5"1/4 140 Ko intégré (//c) / 3"1/2 800 Ko (IIc Plus)
Disk IIc et UniDisk (en option)
Interfaces 2 ports série RS232 ( modem et imprimante) ou RS422 mini-Din 8 broches (IIc Plus)
1 port Joystick/Souris
1 port lecteur de disquettes externe
1 Port vidéo composite
1 Port RVB
1 prise casque
OS/ Logiciels Livrés Basic AppleSoft en ROM
DOS
PRODOS
PASCAL / LOGO
Capacité Sonore 1 Voie avec commande de volume
Clavier 63 petites touches AZERTY
Ecran 9" mono vert (option) 1900 Frs
Ecran LCD 04/85 (cette option coûte près de:7000 Frs! )
Périphériques Imprimante ImageWriter / à transfert thermique
Manette de jeu
Table traçante
Modem
Souris (sur port Joystick)
Synthèse Vocale
boîtier d'interface Péritel (Chat mauve)
Crayon optique
Lecteur de disquettes 5"1/4 (Disk IIc) externe & 3"1/2 UniDisk externe
Disque Dur sur le port destiné au lecteur de disquettes externe
Batterie autonome
Ecran Autonome (comme le Portac, écran de 7" mono de IEF France au prix de 3000 Frs)
Support écran (en 'U' inversé) 300 Frs
Sortie / Prix Avril 1984 12700 FF (//c) et Septembre 1988 (IIc Plus)
Fin Novembre 1990
Taille 30 cm X 28 cm
Carte mère de l'Apple //c 820-0180-A
Seulement 38 composants forment la Carte Mère!
1 Connecteur d'extension RAM

8 Prise DIN série pour imprimante

2 Haut Parleur 9 Port interne/Externe pour le lecteur de disquettes
3 Sortie son Jack 3.5 10 Vidéo composite
4 Réglage du volume son 11 Vidéo RVB
5 Connecteur d'alimentation 12 Prise DIN série pur Modem
6 Bouton Marche/Arrêt 13 Port souris / Joystick
7 Prise DIN d'alimentation  

 

Connecteur modem interne du IIc Plus

1 2 3 4 5 6 7
-5v RxD TxD DCD DTR DSR Masse

 

Carte d'extension Ram 1 Mo 670-0026-A

Les supports reçoivent des Chips 41256 par lots de 8.Cette extension mémoire servait le plus souvent de disque virtuel (Ramdisk). Le modèle présenté est équipé de 256 Ko.


Information techniques & photos

 

Première acquisition: 1990
Généreux donateurs: Fred Sadou, François La Fenêtre (v2), Yves Chauvin (384K), Élisabeth Mainfroy & Claude Macarez, Pascal Blancaneaux 


Droits réservés © 2002 - SILICIUM