Le desenchantement du logiciel

On ne parle pas vieilleries ici? ah? Tiens... ;o)

Modérateur : Politburo

Répondre
cgh
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1857
Inscription : 30 août 2011 12:23
Localisation : Vous êtes ici -> .

Le desenchantement du logiciel

Message par cgh » 11 nov. 2018 10:24

Un article trouve au detour de la lecture de Linux.fr.

Personnellement, j'adore: "Un programme DOS peut être fait pour s’exécuter sans modification sur pratiquement n’importe quel ordinateur construit depuis les années 80. Une application JavaScript peut cesser de fonctionner avec la prochaine mise à jour de Chrome." :geek:

Bonne lecture :)
J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances ! - Oscar Wilde
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas que les choses sont difficiles. - Sénèque

Avatar de l’utilisateur
bernouilli92
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2679
Inscription : 21 nov. 2012 14:03
Localisation : Ile de France

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par bernouilli92 » 11 nov. 2018 12:14

J’avais lu cette article il y quelques semaines et je trouve cela très vrai. C’est incroyable qu’avec des processeurs des milliers de fois plus puissants qu’il y a 20ans, certaines tâches sont plus lentes qu’il y a 20ans. Sans compter la taille des logicielles qui explose.
Exemple tout bête, dernièrement j’ai dû installer un driver d’une carte graphique ATI, ne connaissant pas le référence et ne voulant pas télécharger le driver universel qui fait 450 Mo (oui, 450 Mo pour un driver graphique), j’ai téléchargé un programme qui devait me détecter la carte graphique que j’ai et installer le bon driver. Je me suis retrouvé à télécharger un logiciel de 60Mo qui une fois installé prenait 170 Mo sur le disque. Une fois lancé il a détecté la carte graphique a lancé le téléchargement du bon driver qui fait environ 260Mo.
Des exemples comme cela il y en a des tas, de nombreux soft font plusieurs dizaines de Mo alors qu’ils ont un tâche très très simple.



J’ai aussi beaucoup aimé cette présentation de Jonathan Blow, qui est cité à la fin de l’article :
https://m.youtube.com/watch?v=uZgbKrDEzAs
HP, Casio, Sharp, Psion, quelques TI et divers autres

Avatar de l’utilisateur
badaze
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 6495
Inscription : 12 févr. 2007 19:36
Localisation : Pas très loin de Lyon
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par badaze » 11 nov. 2018 13:10

@cgh
Si encore il n’y avait que JavaScript. PHP par exemple est très fort. Il y a des fonctions qui disparaissent d’une version à l’autre. On est prévenus à l’avance si on suit les nouvelles versions. Mais bon je trouve ça limite d’autant plus que les fonctions qui les remplacent n’ont pas toujours les mêmes paramètres (fonctions mysql vs mysqli) ou bien le même fonctionnement (expressions régulières POSIX vs PCRE).
Souvent le motif invoqué est la présence de vulnérabilités. Mais corriger le code de la fonction pour le rendre moins vulnérable non ?

@bernouilli92
Je me souviens avoir installé un soft chargé de gérer les sauvegardes en 2004 ou 2005. 1 Giga le bestiau !
Tout est bon dans le pocket.
Moi j'aime tout.... Casio, HP, Sharp, TI et les autres sauf que les TI semblent ne pas m'aimer :(
http://www.emmella.fr
Mes Casio - HP - Sharp - TI
Homme invisible.

cgh
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1857
Inscription : 30 août 2011 12:23
Localisation : Vous êtes ici -> .

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par cgh » 11 nov. 2018 21:43

badaze a écrit :
11 nov. 2018 13:10
@cgh
Si encore il n’y avait que JavaScript. PHP par exemple est très fort. Il y a des fonctions qui disparaissent d’une version à l’autre. On est prévenus à l’avance si on suit les nouvelles versions.
Python est un bon candidat aussi... Incompatible avec lui-même sur des releases majeures... Versions de Python imposees pour telles ou telles applications... Trop cool d'etre incompatible avec soi meme :mrgreen:
J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances ! - Oscar Wilde
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas que les choses sont difficiles. - Sénèque

Avatar de l’utilisateur
kweeky
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1611
Inscription : 05 oct. 2007 19:46
Localisation : Pas très loin de Bordeaux

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par kweeky » 11 nov. 2018 22:56

cgh a écrit :
11 nov. 2018 21:43
badaze a écrit :
11 nov. 2018 13:10
@cgh
Si encore il n’y avait que JavaScript. PHP par exemple est très fort. Il y a des fonctions qui disparaissent d’une version à l’autre. On est prévenus à l’avance si on suit les nouvelles versions.
Python est un bon candidat aussi... Incompatible avec lui-même sur des releases majeures... Versions de Python imposees pour telles ou telles applications... Trop cool d'etre incompatible avec soi meme :mrgreen:
C'est sûr que c'est vraiment la tuile, ce qui se passe avec Python... Python tuile ! :mrgreen: :arrow: :arrow: :arrow: []

Avatar de l’utilisateur
badaze
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 6495
Inscription : 12 févr. 2007 19:36
Localisation : Pas très loin de Lyon
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par badaze » 11 nov. 2018 23:47

kweeky a écrit :
11 nov. 2018 22:56
cgh a écrit :
11 nov. 2018 21:43
badaze a écrit :
11 nov. 2018 13:10
@cgh
Si encore il n’y avait que JavaScript. PHP par exemple est très fort. Il y a des fonctions qui disparaissent d’une version à l’autre. On est prévenus à l’avance si on suit les nouvelles versions.
Python est un bon candidat aussi... Incompatible avec lui-même sur des releases majeures... Versions de Python imposees pour telles ou telles applications... Trop cool d'etre incompatible avec soi meme :mrgreen:
C'est sûr que c'est vraiment la tuile, ce qui se passe avec Python... Python tuile ! :mrgreen: :arrow: :arrow: :arrow: []
T’es adepte de l’humour (marée) noire ?
Tout est bon dans le pocket.
Moi j'aime tout.... Casio, HP, Sharp, TI et les autres sauf que les TI semblent ne pas m'aimer :(
http://www.emmella.fr
Mes Casio - HP - Sharp - TI
Homme invisible.

Avatar de l’utilisateur
Marge
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4227
Inscription : 01 oct. 2008 14:39
Localisation : En bas, tout au fond à gauche.

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par Marge » 12 nov. 2018 02:03

C’est donc notre mission en tant que programmeurs de montrer au monde ce qu’il est possible de faire avec les ordinateurs d’aujourd’hui en termes de performance, fiabilité, qualité et facilité d’utilisation. Si nous y faisons attention, les gens vont apprendre. Et il n’y a personne à part nous pour leur montrer que c’est possible. Ce n’est possible que si on y fait attention.
(de l'article)

Au boulot, les gars !
3 hommes, 3 demis, un 3a... Magnéto, Serge !

« Boris », c'est juste Maurice enrhumé.

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2799
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par gilles » 12 nov. 2018 17:35

Je partage le constat mais il y a de nombreux obstacles:
_ la structure des projets, on va souvent juxtaposer des fonctions quasi identiques pour éviter certains conflits plutôt que choisir ou fusionner;
_ la perte de compétence... le codeur est parti depuis longtemps, on ne sait plus comment ça marche alors on garde tout en croisant les doigts...
_ la vaine illusion de la rétro compatibilité, on garde plein de versions successives des librairies communes pour essayer d'avoir une chance modeste de pouvoir faire tourner un programme de plus de 2 ans. (ex toutes les libs de m$, .net, runtime C ...)
_ plus exotique : l'effet psychologique d'un livrable de petite taille, du temps du CD il était de bon ton de le remplir à au moins 10Mo pour le justifier par rapport à une disquette. De nos jours un téléchargement doit prendre un certain temps, le lancement d'un logiciel également pour pouvoir montrer la marque sur le "splash screen"... le temps de démarrage des nombreux logiciels sont particulièrement abusifs (le plus long possible avant d'être trop pénible sur le matériel le plus récent généralement... les *office, libre ou non sont de bons exemples... alors que pratiquement rien n'a été ajouté depuis Office 97).

Avatar de l’utilisateur
badaze
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 6495
Inscription : 12 févr. 2007 19:36
Localisation : Pas très loin de Lyon
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par badaze » 12 nov. 2018 20:24

Pour ce qui est du temps de chargement il suffit de mettre un SSD. Sans Visual Studio mettait une vie pour se charger avec il se charge en 5 secondes.
Tout est bon dans le pocket.
Moi j'aime tout.... Casio, HP, Sharp, TI et les autres sauf que les TI semblent ne pas m'aimer :(
http://www.emmella.fr
Mes Casio - HP - Sharp - TI
Homme invisible.

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2799
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par gilles » 12 nov. 2018 20:36

Sur mon 386sx sous msdos turbo c se chargeait plus vite... et pour 99% du temps d’utilisation j’y fais la meme chose. Bon, je n’utilise plus visual studio car je suis surtout sur des linux mais on retrouve le meme probleme, des soft beaucoup trop gros pour l’usage que l’on en fait, il y a 20 ans les logiciels etaient modulaires par necessité, aujourd’hui ils sont juste trop gros. On peut encore se faire un systeme minimaliste mais les applications legeres sont plus difficiles a trouver

cgh
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1857
Inscription : 30 août 2011 12:23
Localisation : Vous êtes ici -> .

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par cgh » 12 nov. 2018 20:51

Il y a de cela 20~25 ans, les executables etaient des binaires compiles et quelques scripts shell/sed/awk (et equivalents pour les autres OS).
Maintenant, on a "la maladie de l'interprete" (Python, Ruby...) et du Java. Meme en P-code, Java sera toujours plus lent et plus gros que du C compile, et du du C++! Sans compter les empreintes memoires des JVM !
Mais bon, "on" dit que programmer en Java c'est plus-mieux-bien-super-top que le C. :geek: Au fait, Linux, les BSD, Windows, c'est du C :tongue: ;)

Surtout, les "codes" etaient optimises. On prenat le temps de faire un code rapide, petit, concis. Maintenant, un tableau de 20M sur la pile ne derange plus personne...
J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances ! - Oscar Wilde
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas que les choses sont difficiles. - Sénèque

Avatar de l’utilisateur
fred260571
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 188
Inscription : 19 avr. 2016 13:10
Localisation : Toulouse

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par fred260571 » 12 nov. 2018 23:15

gilles a écrit :
12 nov. 2018 17:35
Je partage le constat mais il y a de nombreux obstacles:
_ la structure des projets, on va souvent juxtaposer des fonctions quasi identiques pour éviter certains conflits plutôt que choisir ou fusionner;
_ la perte de compétence... le codeur est parti depuis longtemps, on ne sait plus comment ça marche alors on garde tout en croisant les doigts...
_ la vaine illusion de la rétro compatibilité, on garde plein de versions successives des librairies communes pour essayer d'avoir une chance modeste de pouvoir faire tourner un programme de plus de 2 ans. (ex toutes les libs de m$, .net, runtime C ...)
_ plus exotique : l'effet psychologique d'un livrable de petite taille, du temps du CD il était de bon ton de le remplir à au moins 10Mo pour le justifier par rapport à une disquette. De nos jours un téléchargement doit prendre un certain temps, le lancement d'un logiciel également pour pouvoir montrer la marque sur le "splash screen"... le temps de démarrage des nombreux logiciels sont particulièrement abusifs (le plus long possible avant d'être trop pénible sur le matériel le plus récent généralement... les *office, libre ou non sont de bons exemples... alors que pratiquement rien n'a été ajouté depuis Office 97).
il faudrait ériger une statue en l'honneur de Linus pour avoir fait grandir le kernel sans tomber dans ces travers
Avoir un Dictateur, c'est peut-être la solution ?
Ceci dit Linus a quand même un caractère détestable IMHO
ignorance is bliss
TI 57 II, TI 66, casio fx7500g, HP48GX, HP49G+, HP200LX, palm m125, Sharp PC-G850VS, HP12C

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2799
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Le desenchantement du logiciel

Message par gilles » 13 nov. 2018 08:28

fred260571 a écrit :
12 nov. 2018 23:15
il faudrait ériger une statue en l'honneur de Linus pour avoir fait grandir le kernel sans tomber dans ces travers
Avoir un Dictateur, c'est peut-être la solution ?
Ceci dit Linus a quand même un caractère détestable IMHO
pas forcement une statue mais aujourd'hui si on veut constituer un système minimal le noyau linux est quasi incontournable. Admettre qu'un projet a un dictateur n'est pas nouveau, la communauté de la librairie Allegro (qui a eu son heure de gloire avant SDL) avait cette structure au début des années 2000 et l'assumait

Répondre

Revenir vers « Bistrot »