CASIO FX-90E Python

Ici, on fait dans le petit, le LCD qui déchire sa race, on y cause même calculatrices quand on est en manque !

Modérateur : Politburo

Répondre
Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 3335
Inscription : 10 janv. 2009 14:47

CASIO FX-90E Python

Message par Tipoucet » 16 juin 2018 23:39

Pour ceux que cela intéresse, un émulateur de CASIO GRAPH90-E équipée en PYTHON est testable sur ce site

https://www.casio-education.fr/products/graph-90-e

A +
Dominique

Avatar de l’utilisateur
ledudu
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4582
Inscription : 26 mars 2009 14:07
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: CASIO FX-90E Python

Message par ledudu » 25 août 2018 23:38

A partir de vendredi, une mise à jour de la Graph-90+E donnera accès à un menu Python.

Aucun nouveau langage n'avait pénétré les Casio depuis les langages des modules OM des PB-2000 et AI-1000 : C, LISP, PROLOG.
Je laisse de côté l'émulateur ASM de la 795p.

En soit, c'est une révolution, faut dire que Python a vraiment le vent en poupe actuellement chez les data scientistes.

TI est en retard et annonce Python sur sa TI-83 Premium CE pour début 2019.

caloubugs
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 395
Inscription : 05 juin 2014 22:23
Localisation : Dans le Gâtinais avec les abeilles, près de Fontainebleau

Re: CASIO FX-90E Python

Message par caloubugs » 28 août 2018 18:07

Ca va faire une sacrée concurrence à la Numworks qui s'appuyait justement sur ce langage pour séduire les profs de maths (sans compter son côté ouvert).
RetroGeek, mais pas que...
HP : 15C, 41CV, 48GX, 71B, 75C Canon X-07 Sharp PC 1403H, PC1500A, PC1600, PC-G850V Texas : CC40, 66, 74, 95, 92 Casio : PB-700, PB-1000, Z-1GR Psion 5mx, mais pas que...

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 6497
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: CASIO FX-90E Python

Message par gege » 29 août 2018 11:51

Bonjour,
Les langages pour lesquels la tabulation est un élément de syntaxe n'existaient plus depuis le FORTRAN.
Je suppose que c'est le progrès...
En tout cas je me souviens des luttes homériques entre développeurs où mon beau formattage (code C) était tout abîmé par d'autres développeurs sans aucun goût esthétique...
Bref imposer un formattage de code, c'est là encore un progrès.

Je frémis à l'idée qu'on change d'avis sur un gros bout de code qu'on veuille appeler dans une boucle (ou plus appeler), faut retaper/supprimer 574 tabulations sans se gourrer quand il y en a plusieurs...

Vous vous doutez que je ne toucherai jamais à cette merde.
Bonne programmation à tous.
G.E.

Avatar de l’utilisateur
ledudu
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4582
Inscription : 26 mars 2009 14:07
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: CASIO FX-90E Python

Message par ledudu » 29 août 2018 11:57

J'aime les avis pondérés :)

debrouxl
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 121
Inscription : 03 mars 2013 10:01

Re: CASIO FX-90E Python

Message par debrouxl » 29 août 2018 13:20

NumWorks a mis un coup de pied aux fesses des constructeurs traditionnels, qui n'ont jamais été fichus de proposer Python aux utilisateurs malgré les demandes et la relative facilité d'intégration. Pour l'instant, Casio est celui qui réagit le mieux, puisque c'est le seul à proposer officiellement une implémentation d'un vrai Python, sur un seul modèle. La couche de quasi-compatibilité Python ajoutée par Bernard Parisse dans giac, et maintenant intégrée dans les Prime / Prime G2, est sympa et représente un certain travail, mais ce n'est pas du vrai Python. TI n'a toujours rien de concret.

Python a le vent en poupe, pour des usages éducatifs comme professionnels, grâce à sa facilité de programmation. Ca va super bien pour le prototypage et les calculs de faible volume, ce qui est évidemment le cas sur les calculatrices :)
Si on prototype en Python / R, pour ne pas avoir à payer bêtement trop cher en puissance de calcul (ou ennuyer les utilisateurs avec des temps de calcul trop longs), mieux vaut passer au minimum à un interpréteur Python / R plus efficace que l'interpréteur de référence pour réduire un peu la facture... et encore mieux, écrire / réécrire en langage compilé vers du code natif.

Pour le formattage, un élément de solution peut être apporté par la définition d'un formattage standard pour le langage et d'outils de reformattage intégrés à la toolchain, comme c'est le cas entre autres en Go.

Enfin, il ne faut jamais dire jamais ^^

Répondre

Revenir vers « Tous les Pockets »