Burroughs 6400 - exploration

Ici, on fait dans le petit, le LCD qui déchire sa race, on y cause même calculatrices quand on est en manque !

Modérateur : Politburo

Répondre
Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 18 nov. 2010 01:40

Ce petit article devait faire suite à la présentation de ma 6413, mais je n'ai pas retrouvé ce sujet (idiot inside :oops: )
Image

La Burroughs 6400 est une machine semi-scientifique qui accepte des modules de programmes ROM.
J'ai obtenu un exemplaire en bon état mi-2010 sur Leboncoin pour 80 euros, récupérée à Rouen. En effet, l'usine européenne de la marque se situait en banlieue rouennaise, ce pourquoi la plupart des modèles disponibles en Europe sont marqués "made in France".

Sur les deux machines reçues récemment suite à une transaction sur eBay, la plaque de type et numéro de série à l'arrière est absente. C'est peut-être dû au fait que ces machines appartenaient à la société, car trouver deux machines simultanément (plus une C3xxx) se comprend mieux chez un "ancien" de Burroughs. Cependant l'historique n'est pas connu.
On ne connaît pas non plus le sous-type. L'autre machine que je possédais déjà est une 6413, apparemment identique à celles dont nous parlons.
Détail étrange, l'une possède un cordon secteur à deux fiches (sans terre) alors que l'autre a une fiche habituelle à 3 pôles. L'une a une meilleure apparence avec le liseré argenté autour du clavier en bon état et un plastique blanc, l'autre étant plus jaunie. Je pense que le vendeur a utilisé un produit pour atténuer le jaunissement du plastique.
A part ces détails, les machines sont identiques, mais la plus "jaune" contenait trois modules et son imprimante n'entraînait pas le papier. En faisant un peu tourner la machine et en aidant la traction, l'imprimante s'est mise à fonctionner parfaitement. Donc quand le vendeur m'a proposé cette seconde machine au même prix que la première vendue elle comme "fonctionnant parfaitement", celui qui a fait une bonne affaire n'est pas celui que l'on croit !
La "belle" est réservée pour Tipoucet qui a fait le travail d'enchérir sur EB, j'allume donc l'autre avec un des modules qu'elle contient. Ces modules sont marqués "Paye Sicob 1978" suivi d'un numéro.

La 6400 n'est en fait pas programmable par l'utilisateur (me semble-t-il), on peut seulement lancer les programmes en ROM via le clavier personnalisable à gauche, ou les touches PGM et SUB.
Il existe trois modes de fonctionnement : ADDER, TRACE et EXECUTE. En mode ADDER, le clavier de droite est désactivé sauf la touche RESET, on ne peut pas lancer de programme, et je ne suis pas parvenu à exécuter des calculs. Les touches PGM, SUB et EXECUTE ne font pas grand chose à part terminer une saisie numérique. Ce mode reste donc une énigme.

Les modes TRACE et EXECUTE sont équivalents sauf que TRACE imprime la séquence des opérations, y compris lors de l'exécution d'un programme, très utile pour comprendre ces derniers. On verra cependant que tout n'est pas imprimé.
Dans ces deux modes, les fonctions évoluées qui sont disponibles sont 1/x, y^x, x RAC y, exp, log, %, F, pi, valeur absolue, et EXTR.

La machine affiche 10 chiffres, le point décimal ne prenant pas un digit entier. La notation scientifique n'est pas disponible, dépasser la capacité de 10 chiffres provoque une erreur. Pour sortir des erreurs, on peut appuyer sur CE si c'est une erreur de saisie, sinon sur RESET, qui remet tout à zéro (pas les mémoires), et imprime "RESET 0*".
Les nombres négatifs sont suivis à droite par un signe moins, cependant une bizarrerie est que si tape +/- le nombre change effectivement de signe mais cela n'est pas visible à l'affichage.
Exemple, taper 12 +/- affiche 12, mais si on imprime le nombre par exemple par la touche PRINT ALL, il s'imprime bien en rouge (les nombres négatifs sont imprimés en rouge).
Cette caractéristique me fait dire qu'il s'agit d'une machine orientée "business" et non scientifique, car les fonctions trigonométriques sont absentes, et les seules fonctions transcendantes disponibles (exp, log) sont utiles dans les calculs financiers style TVM.
Une autre fonction qui souligne la voction business de cette machine est EXTR. Elle doit être suivie de deux chiffres AB, le résultat est de récupérer les B chiffres à partir du Aième, sans tenir compte de la virgule. Exemples : 12.345678 EXTR 25 renvoie 23456, et 928348.239 EXTR 66 renvoie 823900. C'est très utile pour manipuler des dates, des références...

Le clavier de gauche regroupe 12 touches. Celle en haut à gauche, de couleur plus sombre, est la touche Shift, qui donne accès aux fonctions scientifiques. Les 3 touches en-dessous sont des raccourcis pour lancer les programmes, elles peuvent être associées à la touches Shift.
Ce clavier reçoit des caches personnalisables, sur ces exemplaires les caches sont à blanc sauf en petit la mention des labels correspondants. Les caches peuvent être retournés pour avoir deux jeux de fonctions (avec deux ROMs différentes), sur ces faces on peut écrire des légendes, c'est le cas ici au stylo bille.
Les deux colonnes de droites restent un mystère, elles ne terminent pas une saisie numérique.

L'allumage de la machine s'accompagne de l'allumage des 4 diodes sur le clavier, puis celle du bas s'éteint, suivie de celle au-dessus puis la troisième au-dessus, la diode "ON" tout en haut restant allumée.

Le mode d'affichage est contrôlé par les fonctions RO et DS, qui suivies d'un chiffre affichent ce nombre de chiffres après la virgule.

L'imprimante fait un certain bruit en tournant, mais elle s'arrête (avec un beau bruit de roue libre) lorsqu'inutilisée. L'utilisation des fonctions mémoire (MS, M+, MR, CLM, M-) provoque systématiquement l'impression de l'opération et de son résultat, de même le positionnement du nombre de chiffres.
L'impression se fait sur 16 caractères plus un symbole plus large à droite.

Le voyant LABEL 2F s'allume lors de l'utilisation d'une fonction qui requiert un paramètre, jusqu'à ce que le nombre de touches nécessaires aie été pressées. Par exemple pour l'accès aux mémoires, on doit donner un argument de 2 chiffres. La 6400 semble dotée de 100 mémoires, numérotées de 00 à 99. L'accès indirect est très certainement possible dans les programmes d'après mes constatations, mais pas depuis le clavier.


Pour lancer un programme, il faut taper PGM suivi de deux chiffres. Si le programme n'existe pas, le voyant ERROR s'allume et un RESET est nécessaire. De même il faut faire RESET pour changer de programme. Lorsqu'un programme est choisi, on peut utiliser EXECUTE pour le lancer.
Je constate que lors de la bascule vers les modes TRACE ou EXECUTE, une ligne est imprimée comportant un numéro qui est sans doute le pas actuel. j'ai vu des valeurs allant jusqu'à 799, et par ailleurs lorsqu'un label inexistant est appellé, la machine éteint l'affichage quelques secondes pendant sa recherche puis imprime "ERROR 6" et "STEP # 1000". On en conclut que la capacité de la mémoire est de 1000 pas.
Le cache amovible du clavier de gauche comporte les labels suivants :

Code : Tout sélectionner

                 16        12
        Shift    x        X
                 08       04

        S99      15       11
        X        x        X
        S96      07       03

        S98      14       10
        X        x        X
        S95      06       02

        S97      13       09
        X        x        X
        S94      05       01
Le S de la colonne de gauche sigifie sûrement SUB, l'effet de ces touches est le même qu'en utilisant la touche SUB suivie des deux chiffres marqués.
La touche en bas à gauche est libellée (au stylo) "DATES", c'est S94 ou SUB 94. En la pressant, l'affichage est mis à zéro. Je rentre une date, par exemple 12.061983, puis EXECUTE, puis une seconde date 23.111985 et EXECUTE. La machine imprime alors sur 2 lignes les deux valeurs 2.787763701 et 14.849746701, non décodées...
Basculer vers le mode TRACE imprime alors TRC ... 564. En appuyant à nouveau sur la touche "DATES" en mode trace et avec les dates 29/6/64 et 29/12/99, le listing obtenu est le suivant :

Code : Tout sélectionner

	RESET 0*
SUB 94
	1201.
MS  3
	29.061964		(saisie)
	29.061964
MS  0
	29.061964 X
	29.111999 %		(saisie)
	29.111999 %
	0.29121999 *
	0.29121999 =
	8.46*

	8.46*
	8.46
M+  0
MR  0
	37.521964
	37.521964 *		(résultat)
END
On peut supposer que la fonction EXTR est utilisée dans ce programme, mais elle n'apparaît pas sur le listing, qui paraît très incomplet.
En mode TRACE, les fonctions scientifiques sont aussi imprimées, par exemple l'exponentielle de 1 (par 1 Shift exp) donne les deux lignes d'impression (en DS 9) :
E X 1.
2.718281828
Le log est imprimé "LN" et valeur absolue "AV", tandis que racine carrée, inverse et % ont chacun un petit symbole tout à droite.

L'ouverture d'un module ROM révèle 4 circuits intégrés, qui devraient donc contenir chacun environ 256 pas de programme. Ils sont recouverts d'autocollants Burroughs, dessous ou trouve des EPROM avec fenêtre d'effaçage, de référence C1702A / S1127 / 1C304 / (c) INTEL 1974.
Le connecteur a 12 contacts sur chacune des 2 faces, le circuit imprimé est sérigraphié "15 nov 1976".


A suivre...
G.E.

Avatar de l’utilisateur
Marge
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4778
Inscription : 01 oct. 2008 14:39
Localisation : En bas à gauche.

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Marge » 18 nov. 2010 01:50

En forme le gégé ! Ne serait-ce pas un bon article pour le oui-qui ?

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 18 nov. 2010 23:53

OK chef !
Ce texte a un ton plutôt conversationnel, le Wiki étant plutôt documentaire, mais bon... on fait ce que l'on veut, n'est-ce pas ?
A+
G.E.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4065
Inscription : 10 janv. 2009 14:47
Localisation : Lille

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Tipoucet » 19 nov. 2010 00:59

Ça donne envie de voir ça de près ... Merci pour l'exploration
gege a écrit :La "belle" est réservée pour Tipoucet qui a fait le travail d'enchérir sur EB
Merci mais toi, tu es quand même allé les chercher sur place ... mon "travail" était plus confortable.

Et dommage pour ces sacrés sinus qui jouent à cache-cache une fois de plus ... En ce qui me concerne je n'en fais pas grand usage donc no souci ... Les machines business, même vieilles sont bien plus typées finances que ça d'habitude non ? Celle-là semble quand même davantage scientifique. Il est possible qu'il reste des choses à trouver. Et incroyable que ça imprime encore ...

Merci pour cette immersion A+ :wink:
Dominique

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 19 nov. 2010 01:52

Tipoucet a écrit :Et incroyable que ça imprime encore ...
Oui, elles sont en état quasiment neuf 8O
33 ans et toute leur fraîcheur, pas comme certains collectionneurs aux mains tremblantes et à la bouche baveuse... devant ces merveilles !
D'ailleurs vu que les 3 exemplaires sont tous aussi bien conservés, cela tient sûrement à la qualité de fabrication, made in France of course.

Je me demande ce que je vais pouvoir tester maintenant... ah oui, "celle-là" :lol:
G.E.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4065
Inscription : 10 janv. 2009 14:47
Localisation : Lille

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Tipoucet » 13 août 2017 10:24

gege a écrit :
18 nov. 2010 01:40
Il existe trois modes de fonctionnement : ADDER, TRACE et EXECUTE. En mode ADDER, le clavier de droite est désactivé sauf la touche RESET, on ne peut pas lancer de programme, et je ne suis pas parvenu à exécuter des calculs. Les touches PGM, SUB et EXECUTE ne font pas grand chose à part terminer une saisie numérique. Ce mode reste donc une énigme.
Bonjour, as-tu vu Gege qu'en ôtant le petit cache de gauche (celui du commutateur ADD TRACE EXECUTE) on voit que le curseur va 3 positions plus loin que le cache. Quand on se met dessus, l'imprimante indique CH LR et EXE pour le dernier qui fait la même chose que la position EXE disponible. Je cherchais un mode "record" ou dans le genre. Je n'ai rien pu faire dans ces deux modes, l'affichage demeure éteint mais les frappes sont acceptées. Le wiki n'est plus accessible, peut-être y était-ce documenté. Peu de documentation sur le net, sauf sur sili :wink:
Image.

Bonne journée
A +
Dominique

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 14 août 2017 14:25

Bonjour,
Très intéressant !!!
Je n'en ai jamais parlé parce que ma 6400 n'a pas de cache près du commutateur ADDER/TRACE/EXE.
Peux-tu préciser ?
G.E.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4065
Inscription : 10 janv. 2009 14:47
Localisation : Lille

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Tipoucet » 14 août 2017 17:58

Oui alors je vais mettre une photo
A +
Dominique

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4065
Inscription : 10 janv. 2009 14:47
Localisation : Lille

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Tipoucet » 14 août 2017 18:59

Image Image Image

Avec le cache, on a 3 positions, sans le cache on en a 6 : elles sont listées (sur la bande de frappe) EXE pour EXEcute, TR pour TRace, ADD pour ADder, CH pour ??, LR pour ??, et de nouveau EXE. On ne peut pas passer directement de CH à LR sinon erreur 5. Il faut passer par le EXE et redescendre d'un cran.
J'ai essayé diverses manipulations hier pendant un heure sans avoir rien découvert :wink:
Dominique

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 15 août 2017 15:19

Waouhhhh !!! 8O 8O
Tu es un investigateur particulièrement perspicace...
Si il faut soulever les trucs pour farfouiller maintenant, on n'est pas rendus !
Je regarde, c'est fort intéressant.
Sur la 7400, de haut en bas on a LEARN / CHECK / ADDER / TRACE /EXECUTE (vu sur le Web), c'est cohérent avec tes découvertes.
L'absence de programmation devrait rendre ces modes inutilisables, mais peut-être qu'on va trouver quelque chose ?
Si cela se trouve "il suffit" de brancher "un truc" pour rendre les 6400 programmables ? :slime: :slime:
Ne rêvons pas, et il faudrait une 7400 pour chercher...
A+
G.E.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4065
Inscription : 10 janv. 2009 14:47
Localisation : Lille

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par Tipoucet » 15 août 2017 17:56

C'est tout-à-fait ça pour la C-7400. Enfin il manque encore un cran vers le haut (EXE)

Si la C-6400 n'est définitivement pas programmable, à quoi lui servent les fonctions |x| et EXTR qui me semblent des fonctions à usage strictement programmé.

On pourrait imaginer que la C-6400 était vendue à l'origine avec deux caches, un pour les 99 % d'utilisateurs, l'autre pour l'étape programmation ... Et aussi un manuel qui expliquait comment s'y prendre parce que là ... :wink: Enfin c'est juste une supposition.

De toutes façons si un des modes permet d'enregistrer des frappes, ce sera de la programmation simple, je ne vois pas comment entrer des tests par exemple, à moins que le pavé personnalisable contienne tout ça par défaut ... L'hypothèse est fragile mais quelque chose me dit que ... :slime: :wink:

EDIT
J'ai creusé un peu. En cherchant sur le net sur la C7400 j'ai à peu près trouvé la grille des fonctions de programmes.

Code : Tout sélectionner

SHIFT      <-         ->
SHIFT    CORRECT    INSERT

??       INDEX??    PRINT
RECORD   IF         HALT

??       GOSUB??    SPACE
DATA     GOTO       FORMAT

VERIFY??  ??        END
ENTER    LABEL      NOP
En mode LRN, quand un module EPROM est connecté, la 6400 connaît ces codes et les liste en réponse à toute frappe. Tout se passe comme si elle acceptait le programme qu'on tape, avec les pas consommés qui s'affichent à droite. Mais impossible de l'enregistrer où que ce soit. Sans module enfiché, LRN ne renvoie que des erreurs à toute frappe sauf CORRECT qui est accepté et s'écrit en rouge ...

Je range la 6400 pour l'instant la motivation faiblit ... Peut-être trouveras tu mieux Gege :idea: :wink:
A +
Dominique

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7758
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Burroughs 6400 - exploration

Message par gege » 16 août 2017 01:30

Bonjour,
Bravo tu as quasiment tout trouvé !
Côté ordres de programmation, reste quelques "??" et on ne sait pas ce que compare le IF.
Peut-on lister les EPROM en faisant des --> en mode LEARN ? Je vais essayer.
A l'époque j'avais ouvert un module, c'est compliqué là-dedans, pas évident de remplacer la ROM par de la RAM. De toutes façons ce serait fou que ça suffise à rendre la 6400 programmable, le signal de "Write" n'est probablement pas sur le connecteur. Et il faudrait un gars genre Torlus pour bricoler çà.

Je pense qu'il y a des instructions en plus dans les ROMs par rapport à ce que tu as listé (c'est juste une impression), si le --> marche on verra.
Je prévois 4 m de papier !
Merci et bravo (on dirait qu'on est les seuls à avoir une 6400 ?)
G.E.

Répondre

Revenir vers « Tous les Pockets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Marge et 9 invités