TI 5200 et 5100

Ici, on fait dans le petit, le LCD qui déchire sa race, on y cause même calculatrices quand on est en manque !

Modérateur : Politburo

Répondre
Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7924
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

TI 5200 et 5100

Message par gege » 01 janv. 2018 12:54

Bonjour,
La TI5100 et la TI5200 sont deux versions de la calculatrice de bureau d'entrée de gamme que TI proposait au début des années 80. De construction légère, sans fonctions élaborées, elle proposait les 4 opérations et une mémoire.
La 5200 affiche 12 chiffres quand la 5100 se limite à 10.

Voilà quelque temps que je voulais ouvrir la 5200 car une différence curieuse avec la 5100 m'intriguait : la première est bien plus lourde que sa petite soeur, ce que j'interprétais par la présence d'une transfo alors que la petite ne semblait utilisable qu'avec un adaptateur perdu de vue depuis longtemps.

Voici donc la 5200 qui s'ouvre facilement par quatre vis taraudeuses plantées dans le plastique.
Image
Et là, SURPRISE !!
Au fond du boîtier je trouve ceci :
ImageImage
Oui TI a osé lester sa machine avec un gros bout de ferraille !
C'est marqué "Weight added for operational stability"...
Pas si bête, et il est vrai que l'utilisation de la 5200 est plus agréable ainsi, mais on se sent un peu floué.
D'ailleurs ils ont récidivé au moins une fois, avec la première version de la BA II+ Professional, une machine de poche là encore généreusement lestée pour améliorer son utilisation et sans doute l'impression de qualité.

Du coup j'ouvre la 5100 qui n'a pas ce truc et finalement est très proche de sa grande soeur :
ImageImageImage
La 5100 utilise un TMS1073 avec un code date 8035, la 5200 étant motorisée par un TMS1278 daté 8001.
La fabrication de ces deux modèles peut être qualifiée d' "efficace", avec un clavier modulaire (pas mauvais d'ailleurs), juste ce qu'il faut comme vis pour une bonne rigidité, un montage/démontage facile.

On vérifie quand même que ces modèles vont au moins cher car certaines pattes de composants ne sont même pas coupées !
Image
Bref, la 5200 a aussi besoin d'un adaptateur secteur et il va falloir le trouver pour ranimer ces belles machines toutes simples.
G.E.

EDIT : après avoir trouvé un adaptateur secteur, je viens de comprendre l'utilisation de l'interrupteur S/R sur la 5200 (la 5100 ne se réveille pas :-( ) : sur la position S, tout chiffre tapé sélectionne un nombre de chiffres après la virgule, qui s'applique alors quand on le remet en position R.
Le mode S ne permet pas les calculs. Cette méthode par interrupteur me semble unique.
Dernière édition par gege le 07 janv. 2018 01:38, édité 1 fois.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4189
Inscription : 10 janv. 2009 14:47

Re: TI 5200 et 5100

Message par Tipoucet » 06 janv. 2018 17:40

Merci pour cette exploration Gege. Une machine lourde c'est en effet sans doute plus efficace à l'usage.
Dominique

Gilles59
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1206
Inscription : 27 oct. 2010 20:46

Re: TI 5200 et 5100

Message par Gilles59 » 07 janv. 2018 01:40

Tipoucet a écrit :
06 janv. 2018 17:40
Merci pour cette exploration Gege. Une machine lourde c'est en effet sans doute plus efficace à l'usage.
Vrai. En plus une machine trop légère, ca fait toc ...
Casio FX-502P /602P / 603P/ FX180P+ / FX4000P / TI66 / TI74 Basicalc / TI95 Procalc/ HP12C / HP15C LE / DM41L / HP 30B / HP39GII / HP 48SX USA / 49G / 49G+ / 50G / 50G NewRPL / HP Prime / Amstrad CPC 6128+

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7924
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: TI 5200 et 5100

Message par gege » 07 janv. 2018 01:53

Bonjour,
On voit les amateurs de grosses... :D
Allez on s'en fait une autre ?

**** Qu'y a-t-il dans une Garrett 2000 quand on l'ouvre ? ***

Cet exemplaire fabriqué en Californie, vient de Suisse où les locaux ont sans doute été sensibles à l'incroyable qualité de cette machine.
C'est un gros pavé primitif, très beau et bien construit donc, grand à 25,4 x 14 cm et surtout épais de 5,7 cm. Oui les panneaux latéraux semblent en bois, mais il s'agit juste d'un bon plastique. Cette machine fonctionne selon la notation polonaise inverse.
Les touches grosses et à longue course ont fini par être (parfois) sujettes à (quelques) rebonds, rien de bien grave.
L'afficheur est un Panaplex 8 chiffres, magnifique - cette technologie est la plus belle après les Nixies.
ImageImageImage
Dedans, tout est simple. Trois cartes situées à différentes hauteurs sont reliées par de curieux connecteurs à broches : clavier, cpu et affichage, alimentation.
ImageImageImageImage

Le clavier à contacts mécaniques porte 16 touches à légende moulée dans la masse, le toucher est léger.
Le cerveau de cette beauté est un MM5725D de fabricant inconnu, quatre autres mystérieux circuits 14 ou 16 broches à boitier céramique blancs s'occupant de l'affichage.
Côté alimentation c'est du linéaire sommairement filtré, deux ponts de diodes et un amusant montage d'une résistance en parallèle d'un condensateur.
ImageImageImageImage

Que fait donc cette belle machine ?
Juste les quatre opérations, affichage flottant justifié à droite. Le signe moins apparaît toujours (lorsque souhaité) sur la 9ème position à gauche.
On tape le premier terme suivi de +/ENTER, puis le second, et enfin l'opération désirée.
Le résultat est utilisable pour le calcul suivant.
Exemple : C 22 +/ENTER 7 :/= 3.141592 - affiche 0.0012579
Aucune opération de manipulation de pile (ni de pile d'ailleurs) n'est disponible.

L'âge de cette belle réalisation américaine est inconnu, mais les fonctions très primitives et la qualité de fabrication me font penser au début des années 70.
La Garrett 2000 est une machine de collection, il existe d'autres modèles dont certains ont des fonctions d'horloge. Son fonctionnement sans faille atteste de sa qualité de fabrication.
En bref, un bel objet.
G.E.

Avatar de l’utilisateur
zpalm
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2852
Inscription : 03 mai 2008 15:33
Localisation : Grenoble

Re: TI 5200 et 5100

Message par zpalm » 07 janv. 2018 02:08

Jolie machine cette Garrett 2000!
gege a écrit :
07 janv. 2018 01:53
L'âge de cette belle réalisation américaine est inconnu, mais les fonctions très primitives et la qualité de fabrication me font penser au début des années 70.
Le date code 244 sur le chip NS MM57250 semble indiquer une fabrication de ce chip semaine 44 de l'année 1972, ce qui donne pour la machine une fabrication vraisemblablement fin 72, début 73.

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7924
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: TI 5200 et 5100

Message par gege » 07 janv. 2018 02:12

Bonjour,
Intéressant, je n'arrivais pas à reconnaître le logo NS qui semble bizarre sur ce circuit intégré.
Sinon, tu devrais aller dormir maintenant !!!! :D
G.E.

Tipoucet
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4189
Inscription : 10 janv. 2009 14:47

Re: TI 5200 et 5100

Message par Tipoucet » 13 janv. 2018 10:42

Merci pour la plongée au cœur d'une machine que je n'aurais jamais osé ouvrir :oops: :)
Dominique

Répondre

Revenir vers « Tous les Pockets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités