Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Une machine en panne, cassée ? Un mode de fonctionnement incompréhensible ? Exprimez-vous ici

Modérateur : Politburo

wario17
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 176
Inscription : 07 déc. 2009 10:17
Localisation : Charente Maritime

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par wario17 » 31 janv. 2016 17:01

Bonjour Nikass,

La panne du QL a été trouvé c'était un circuit intégré qui était HS :-( il y avait d'autre petits soucis mais vite réglé :-) a part cela rien a signaler pour le moment
pourvu que cela dure :-) :-)

j.c.

Avatar de l’utilisateur
irios
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 215
Inscription : 30 mai 2006 21:06
Localisation : Rochefort du Gard (30)

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par irios » 04 sept. 2016 11:03

Bonjour à toutes et à tous,


Je vais essayer d'apporter une réponse à ta question mais j'ai bien peur que celle-ci ne va pas te rassurer.
Dans un premier temps, je vais aborder le sujet de la maintenance sur nos vieilles bécanes et dans un second temps sur les réparations.
-1 : Pour faire de la maintenance (préventive ou corrective) il faut être un minimum équipé (un bon fer à souder, une très bonne pompe à dessouder, de la tresse, un multimètre de qualité, une alimentation sécurisée tension/courant et un oscilloscope, le plus c'est avoir aussi un analyseur logique) et avoir des connaissances de base en électronique (assimilé le fonctionnement des portes logiques, astable, monostable, flip-flop, bascule D, multiplexeur, démultiplexeur, microprocesseurs, ram, sram, eprom, eeprom, prom, sommateur, soustracteur, integrateur, dérivateur, ...). En effet, quand il y a des documentations techniques accessibles à tous sur internet (manual services), elle doit être comprise pour appliquer les consignes. En gros pourquoi dois-je faire cette mesure ? Et dans quel but ? :mrgreen:
Enfin, pour ma part, je ne fais que de la maintenance corrective donc je passe en mode réparation ! :D

-2 : Pour la réparation, il est très difficile de dresser une cartographie des pannes de chaque sasfépus. Par expérience et pour la même machine, j'ai eu 5 pannes différentes. (alimentation, eprom, microprocesseur, ram et démultiplexeur)
Pas simple pour un non initié de s'en sortir ! :mrgreen:

Nikass
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1104
Inscription : 12 nov. 2015 23:00
Localisation : trouducul du 31 et 34 aux lunes bleues

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Nikass » 06 févr. 2017 00:41

Salut !

Je remonte un peu ce sujet, parce qu'en pleine opération Bunker 2.0, on se retrouve encore avec beaucoup de choses (et de fantômes du passé) chez Sili. Corollaire, on a un environnement différent de celui du collectionneur particulier, à savoir qu'on dispose non seulement de tous types de machines mais aussi d'exemplaires multiples d'un même type. Je parle plus pour les ordis que les jeux vidéo, m'enfin le débat est le même).

Sauf raretés, la question se pose donc de savoir ce qu'on restaure (Einstein, SBCs, BBC, Bebox, Lisa,..., qui a dit Telestrat..., les machines CPM qu'on ne sort pas mais qui on fait l'histoire... sans limite - de toute manière, y'en n'a pas des tonnes), ce qui mérite d'être gardé pour pièces une fois qu'on a le fonds de roulement (et qu'on condamne, plus ou moins, à ne jamais être remis sur la route, cas par exemple des Apple II, Macs divers, productions françaises, ZX, Amiga/Cxx/Atari...), ce qui doit être démonté pour conservation partielle ou purement ferraillé (écrans, périphériques sans intérêt historique, ni d'expo)

Je fais suite au post d'irios, il y a peut être eu malentendu :mrgreen: question équipement, pièces, expérience en la matière, y'a pas de lézard, on a largement et plus que largement ce qu'il faut, j'en suis garant :twisted: ce qui manque, c'est des dépanneurs futés disponibles, la formation est longue et faut faire oublier la claque technique :-).

Je ne posais pas cette question pour moi, ni dans l'optique de former ou d'expliquer mais plus pour savoir comment orienter nos efforts en ce domaine, éventuellement prévoir quelques bricoles genre séminaire express au VieuMikro, bref. Imaginer un peu comment ça va tourner dans les années à venir... par exemple, on parlait cet AM des matériels équipés des premiers condos chimiques en surface, tout le monde sait les dégâts que ça fait: même si on n'a pas le temps de tester, c'est comme les piles, faut les virer d'abord et discuter après. Comme les momies égyptiennes, ça a bien marché comme technique !

Finalement, on pourrait reformuler ça autrement: à votre avis, quelles sont les machines qui doivent être gardées en état de fonctionnement pour les, disons, vingt ans à venir ? Trois réponses par tête de pipe, hors grands classiques, mais oui ça marchera un apple II dans vingt ans !! encore heureux, restera que ça après le Grand Chaos Universel du Bunker 2.0 :-)

a+

Avatar de l’utilisateur
Gege34
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 825
Inscription : 03 oct. 2014 11:19
Localisation : 31

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Gege34 » 06 févr. 2017 15:53

Sauvons les Amigas :pirat: bon OK c'est déjà fait avec le 600 mais il fallait bien que je le dise :mrgreen:.

Sinon s'il en faut 3 autres, je dirais que le but de Silicium est de sauvegarder le patrimoine informatique et ludique et de le faire découvrir au public. Sur les stands on voit souvent des gens venir et nous dire, moi j'avais ça comme machine et de le montrer à leurs enfants, tout fier de leurs montrer 3 pixels qui se battent en duel sur l'écran. Donc je pense qu'il faudrait en premier sauvegarder les machines qui ont marquées les gens de cette époque et que l'on pourrait présenter sur les stands. Donc voici ma triplette :
  • Un Thomson (TO7 ou MO5) : le plan informatique pour tous fait que pas mal de gens en on au moins touché un à l'école, de plus si on mets un tube cathodique (oui je sais c'est lourd et chiant à tringballer), on peut utiliser le crayon optique, ce qui est marrant.
  • Un Commodore 64 : je pense qu'il y en a eu dans pas mal de foyer, de plus il y a pas mal de jeux.(PS: Je pensais m'y atteler après avoir refait mon C128, d'ailleurs j'ai de quoi refaire un SD2IEC pour y stocker tout les jeux comme sur le A600, il me faut le temps de refaire le PCB).
  • Un Amstrad CPC (6128) : idem que le C64.
Après j'aurais pu dire aussi les stations NeXT qui se font rare et sont des machines qui techniquement sont intéressantes, mais bon, peut de gens en on eu (vu le prix et le secteur d'utilisation) et donc c'est des machines qui bien souvent ne sortent pas.
Du Commodore (64/128/Amiga), De la HP (28/41/48/50/71) et quelques autres trucs (Ti, Canon X07, Psion, Casio, Palm)

Nikass
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1104
Inscription : 12 nov. 2015 23:00
Localisation : trouducul du 31 et 34 aux lunes bleues

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Nikass » 06 févr. 2017 15:58

Tu marques un sacré point pour le crayon optique, et tous les jeux à pistolet optique, etc, c'est pareil. Faut donc se préserver des écrans associés aux machines, ça, c'est clair, on en a déjà parlé mais à chaque fois on oublie... Comme c'est jamais les tubes qui foirent, c'est ce que je fais quand on en ferraille: je démonte tout et je jette le tube et la caisse, ça fait déjà dix fois moins de volume...

a+

Avatar de l’utilisateur
jvernet
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7700
Inscription : 24 mai 2002 09:57
Localisation : France 69
Contact :

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par jvernet » 06 févr. 2017 17:02

Ne pas oublier les TRS 80. Les premiers Macs sont assez fiables jusqu'au condos de surface ( à partir du SE/30).

Les NeXT souffrent de problème de condos, d'alims, les écrans sont quasi irremplaçables.

Les Sinclair et leurs problèmes de membranes clavier.

Pour tout ce qui est IBM PC et clones, les disques dur MFM.

En pocket, c'est fiable, en général.
"l'ordinateur et l'homme sont les deux opposés les plus intégraux qui existent. L'homme est lent, peu rigoureux et très intuitif. L'ordinateur est super rapide, très rigoureux et complètement con."

Avatar de l’utilisateur
Marsupilami
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 242
Inscription : 16 oct. 2008 01:03
Localisation : Jamais très loin d'un Atari 800 XL
Contact :

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Marsupilami » 17 oct. 2018 23:05

Alors de ma petite expérience :

- Pour les Atari 8 bit XL/XE, c'est quasi increvable. Mais les CM sont à garder pour piquer des composants par-ci par là,j'ai quelques CM à remplacer (PAL/Secam surtout,les NTSC on s'en fiche un peu), et la RAM.
- Les Atari ST : Le plus pénible sont les lecteurs de disquette spécifiques, il y a plusieurs modèles en plus. Les têtes de lecture ont tendance à se décoller du support sur lequel elles sont...scotcheées. Certes il y a de l'Ultrasatan et plein d'extensions neuves etc...Certes c'est pratique. Mais je préfère une machine restaurée à l'origine, une machine des années 80 bidouillée avec des kits accessoires internes neufs ça ne veut plus rien dire (sauf s'il est impossible de la faire fonctionner sans) ! Les alims ont des problèmes aussi, ca se répare mais certaines sont de piètre qualité (il doit y avoir + de 10 sortes différentes pour une même bécane), on en trouve des neuves cela dit. Les carcasses : à garder à cause d'une fragilité de conception du capot (jonction clavier capot) du dessus et aussi parce que souvent le plateau strié du dessus a été écrasé/déformés par les lourds écrans posés dessus. Et les RAM (soudées) parce qu'il y a plein de modèles différents et que certaines sont vraiment galère à trouver. Et les TOS.
- Les ZX81 : le clavier à membrane qui vieillit mal et casse mais ca se retrouve en neuf.
- Les mac se* : pfiouuuu perso le plus galère, heureusement qu'on trouve de l'aide top level sur les fofo, mais il faut tout garder en pièce détachées, surtout à cause des leak de piles qui bouffent les composant aléatoirement en fonction du sens des coulures, mais pas que, les lecteurs de disquette "HD", les disques dur scsi, les écrans bien marqués à changer, etc...
- Les intellivision : Rustique mais les manettes en disque sont souvent HS. Gardez les extensions clavier et surtout le clavier/piano qui m'était passé sous le nez ici même il y a quelques années rapport aux règles de préemption mais auquel je rêve toujours :)
- Les caltos : Encore des histoires de piles mais aussi les écrans lcd avec des pixels ou des lignes HS. Maintenant réparer ca...

Ne jetez rien hein ? Même vos machines hyper classiques "condamnées" peuvent intéresser du monde, moi par exemple :slime:

Maintenant pour savoir ce qu'il faut garder...il suffit d'ouvrir un catalogue Camif, redoute, un Tilt ou un SVM, un Micro 7, un SVM des années 80 pour voir les pubs. Perso si je collectionne c'est uniquement parce que voyais ces machines financièrement inaccessibles dans les revues.
Tout ce qui est gros système inconnu ce n'est pas ma came, même si j'aime bien parcourir les fofo pour découvrir c'est sympa. Mais ca ne parlera pas au grand public.
En fait la question est difficile par ce que les goûts et les avis divergent... :mrgreen:
https://www.atarinside.com : Atari 800 XL - Référence Atari France/UK/Benelux/Allemagne - Photos HD de cartes mères 800XL - Atari 800 XL revue de presse.

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2929
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par gilles » 18 oct. 2018 14:31

Marsupilami a écrit :
17 oct. 2018 23:05
- Les intellivision : Rustique mais les manettes en disque sont souvent HS. Gardez les extensions clavier et surtout le clavier/piano qui m'était passé sous le nez ici même il y a quelques années rapport aux règles de préemption mais auquel je rêve toujours :)
mmm, ça me fait penser qu'il faudrait que je trouve un peu de temps pour le sortir de sa boite au moins une fois ce clavier (il est vrai que j'ai eu les NeXT station en même temps et j'ai complètement zappé ce computer module ...)

Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Fonctionne à 75 bauds
Fonctionne à 75 bauds
Messages : 71
Inscription : 15 avr. 2007 11:55

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Capitaine » 29 mars 2019 13:15

Ce topic tombe à pic :o mais est-ce qu'il est toujours d'actu ? J'aurais besoin d'aide :

1) Où faire réparer / réviser son matos en IDF :?: Presque toutes les boites d'électronique ont fermé.

2) J'ai une panne sur mon 1571. Le filtre IEC a explosé :arrow: gros sifflement + bcp de fumée + pétage de plomb au disjoncteur + substance noire dégueulasse sur le chassis.
D'après les forums, ce serait une panne fréquente pour du vieux matos, ça se réparerait facilement. Et meme d'après certaines personnes, yen aurait pas besoin mdr... mais heuu, je préfère en laisser un :mrgreen:
1571 & rookeffecten
Commodore 1571: is the mains socket filtered?
Warnung an alle 1571-Benutzer - betrifft den Entstörfilter
1571 power socket replacement
1571 woes
1541 Strange liquid / foam`y stuff from somewhere?
Für Blöde: Funk-Entstörfilter rauswerfen beim CBM 8032-SK
What the funk!
Exploding Commodore PET Mains Filters
CBM 610 RFI Filter

Malgré toute cette grande littérature sur ce sujet, j'ai besoin d'en savoir plus. Qu'est-ce que j'achète comme filtre IEC équivalent, pour avoir le même niveau, voire mieux, de filtrages de parasites ?
Spécifiquement, la pièce a la chose suivante imprimée dessus :

Code : Tout sélectionner

Funk-Entstörfilter
0.1μF + 2x2400pFX 1Y
+ 2*500μH 250V~ 2A
12.84 εε F12145/9 HPF
565-3 EW1
25/085/21
Je me suis laissé dire que "F12145/9" serait une ancienne référence de Schaffner, mais je dis peut-etre une grosse connerie...

Nikass
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1104
Inscription : 12 nov. 2015 23:00
Localisation : trouducul du 31 et 34 aux lunes bleues

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Nikass » 29 mars 2019 14:55

Bôf ! C'est un topic intemporel, mais comme je disais, le but n'était pas de faire du dépannage à distance (ça, tu peux faire un topic à part - y'a aucun problème pour retrouver ces filtres en partant des caractéristiques en passant, et de toute manière ils sont là plus pour le respect de la normalisation que pour de vraies bonnes raisons: en matière de CEM on entend tout et surtout n'importe quoi) mais bien d'appréhender ce qui est en train de se passer, et ce qui nous attend.

Ce que j'en vois, de plus en plus, c'est que les problèmes deviennent fréquents, complexes, quelquefois multiples. Le dépannage, ça s'apprend pas... c'est un mélange de flair, de méthode, de moyens, d'expérience, de chance, d'informations, bref, faut y avoir trempé dedans, c'est encore pire que la première expérience professionnelle qui est nécessaire mais que personne ne veut donner :-)

Bref, c'est de pire en pire et les gens qui savent faire ça de plus en plus rares. En professionnel... n'en parlons pas, y'a pas de marché, pas de fric à faire et que des emmerdes à ramasser.

A une époque, à Silicium, on avait discuté de l'opportunité d'offrir un "service" de réparation/restauration/dépannage contre participation histoire d'avoir un peu de sous pour l'asso. Finalement, quand t'y penses, et les choses étant ce qu'elles sont: un aller retour en frais de port, la participation, pour celui qui fait le boulot le temps passé bon d'accord c'est le cadeau de l'histoire au Parti, les pièces, retrouver un environnement d'essai si besoin, et pour au final se retrouver avec des gugusses qui vont aller revendre le truc avec plus-value sous prétexte que c'est passé par chez les spécialistes, ou qui sont jamais contents parce qu'il y aura peut être une autre panne derrière ou qui diront que parce qu'ils ont payé c'est garanti pour dix générations... et les responsabilités en cas de problème... tu peux rien faire à moins d'un billet de cent balles que personne n'est prêt à mettre. Pis désolé, mais j'ai une vie, moi :lol:

Ingérable. On a laissé tomber l'idée, et Dieu sait que ça m'énerve parce que les demandes sont fréquentes, mais c'est pas possible sur le long terme. D'un autre côté, ceux qui savent pas faire du tout, vaut mieux pas qu'ils touchent au truc... sauf que du coup c'est en panne et ça le reste... quadrature du siècle, euh, cercle :mrgreen: Les gens sont plein de bonne volonté, mais l'électronique c'est un métier, surtout le vintage. Quand à faire à distance, pour aider, j'ai vu: tu expliques, tu y passes un temps fou, le gars en face fait ce qu'il veut y compris les pires conneries ou n'a aucun moyen à dispo mais veut réparer quand même parce qu'il a vu que ça se faisait sur Internet... bref... :roll:

a+

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2929
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par gilles » 29 mars 2019 16:08

bah, faut pas le faire sous la forme d'un service dans ce cas... mais plutôt organiser des ateliers pour que le gugusse vienne bricoler son matos avec ses petits doigts boudinés avec l'aide et le conseil nécessaire pour avoir une chance de succès. Dans la pratique il y en a souvent en marge des rassemblements et plus ponctuellement sur des coins de table à droite à gauche mais ca serait peut être pas mal d'organiser un peu.

Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Fonctionne à 75 bauds
Fonctionne à 75 bauds
Messages : 71
Inscription : 15 avr. 2007 11:55

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Capitaine » 29 mars 2019 16:26

Je vois :) Ben à mon avis ça va évoluer, parce que le retro-truc est plein boum :mrgreen:

- Les consommateurs achètent du vinyl (des 45 tours à la Fnac.. quand meme)
- Une boite relance la fabrication des cassettes audios https://www.lemonde.fr/m-perso/article/ ... 97916.html
- Dans le retro-gaming, ils réclament des écrans CRT à 15khz-60hz

Meme si c'est toujours le porte-monnaie qui décide, je pense que la demande augmente.
Ca parait peut-etre un peu idéaliste parce que la question matérielle reste au premier plan, mais la nostalgie et la passion vont faire vivre le dépannage, sous une forme ou une autre.
Par exemple, depuis 1 ou 2 ans je vois fleurir des prestations de "recap" sur les forums ou eBay (changement des condensateurs)
https://www.ebay.com/sch/i.html?_nkw=amiga+recap

Amiga 600 révisé mais sans alim ! 431€
Amiga 1200 révisé 560€
Amiga 4000 carte mère révisée 1068€

Et quand on voit le prix de certains prototypes vendus sur eBay, les passionnés ne lachent rien du tout :P

capri2800
Fonctionne à 75 bauds
Fonctionne à 75 bauds
Messages : 24
Inscription : 20 août 2018 14:27

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par capri2800 » 29 mars 2019 17:52

Peut être que ça peut évoluer mais dans la situation actuelle, les réparateurs que je connais se limitent généralement à des choses connues, commodore, Nintendo, Amiga... Ces machines sont bien documentées, sans compter le nombre de forums qui parlent de toutes les pannes possibles et imaginables déjà rencontrées.

Je viens de terminer la réparation d'un ordinateur HP125. Pas de schémas et une documentation technique très limitée. Il faut une grande patience pour trouver les pannes. J'ai démonté presqie 200 condensateurs pour les tester, sans compter que l'un des deux Z80 était HS. Impossible de chiffrer une telle réparation. Trop d'heures pour une machine qui peut retomber en panne demain matin. Avant de commencer, j'ai cherché quelqu'un de plis compétent que moi pour réparer cet ordinateur (je n'ai aucune formation en électricité ni en électronique) et n'ai trouvé qu'une personne dans mes contacts qui voulait bien regarder. Il vit à 400 km de chez moi et je ne le voit qu'une fois par an, dans notre convention en Suisse. Je me suis donc attelé à la tâche.

Donc oui, que de petits réparateurs de machines "courantes" apparaissent c'est possible, mais je ne pense pas voir réellement arriver des dépanneurs capable de dépanner n'importe quoi. Le prix de la réparation serait juste bien trop élevé pour trouver le moindre client.

Avatar de l’utilisateur
Hobiecat
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2892
Inscription : 06 sept. 2011 14:57
Localisation : Normandie / Antwerpen

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par Hobiecat » 29 mars 2019 18:19

Un sujet très intéressant ! Est-ce qu'il existe un "dépannage pour les nuls" qui donnerait au moins les rudiments pour trouver les pannes classiques et comment les résoudre?

Je ne doute pas que pour certaines pannes, seule l'expérience va parler, mais à voir les discussions sur ce forum, c'est aussi souvent une piste corrodée ou coupée, un condo HS, bref des classiques. Un petit guide pour ces basiques permettrait à presque tout le monde de s'y coller (moyennant bien sûr un peu de fibre électronique).

Avatar de l’utilisateur
torgamm
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 195
Inscription : 26 déc. 2012 11:41
Localisation : 77 Sud

Re: Réparations et maintenance: quels sont les besoins ?

Message par torgamm » 29 mars 2019 19:01

Nikass a écrit :
29 mars 2019 14:55
A une époque, à Silicium, on avait discuté de l'opportunité d'offrir un "service" (...)

Ingérable. On a laissé tomber l'idée, et Dieu sait que ça m'énerve (...)
J'aime bien ces deux paragraphes.
Présenté comme cela, c'est effectivement ingérable. Fin de sujet.

Je plussoie avec Gilles sur les pistes de recherche de solutions.
Pas de service en tant que tel, cela demanderait un cadrage beaucoup trop rigoureux, avec au final encore des mécontents certainement.
Le principe des ateliers me plaît bien, mais aussi avec un cadre rigoureux : genre réservé aux cotisants déjà pour commencer, ça fera fuir la majorité des profiteurs qui ne cherchent qu'à revendre sur ebay, même si on ne peut pas l'exclure.
Et on signe une décharge dès le départ : une asso ne garantit rien d'autre que de la bonne humeur, et encore, à condition qu'on soit aimable :lol: . Point. A la ligne.

Pour ma voiture pendant des années j'ai fréquenté un mécano/garagiste qui avait transformé son officine avec 5 ou 6 boxes équipés d'outillage de base. Cela lui permettait de réparer 5 ou 6 voitures en même temps en faisant faire tout le boulot chiant ou basique par le client. Et lui ne faisait que les montages/serrages critiques ou les réglages.
On payait au temps l'occupation du box, genre 10€ de l'heure, et on payait son vrai temps de mécano au prix fort, genre 60€ de l'heure
Exemple : j'avais changé des roulements de roues, il n'est intervenu que 10mn sur la mise en place à la presse et le bon serrage du roulement. J'ai payé mon temps d'occupation du box à pas cher pendant lequel j'ai fait démontage et remontage comme un grand, et les 10mn de main d’œuvre plein pot comme dans tout garage. Bon, c'est clair, on ne change pas un embrayage et une boîte de vitesses dans ce genre d'officine...
J'ai appris plein de choses, et j'avais nettement moins l'impression de me faire pigeonner que chez le Renault Minute du coin.

Pour un sasfépu en panne auquel je tiens, je serais prêt à me déplacer dans un "atelier diagnostic" d'abord (pour savoir si c'est juste un roulement à changer), puis un éventuel autre "atelier réparation" en fonction de ce qu'on me dirait au vu de mes compétences montrées.
Mais ça ne résout pas le problème du temps énorme que cela prendrait à ceux qui savent...
Utilisateur de pocket depuis 1979 : TI-57 (paix à son âme), FX-702P puis PC-1500, encore et toujours ma machine de tous les jours
Ma petite collection Sharp : PC-1212, PC-1261/62, PC-1350/60, PC-1475, PC-1500, PC-1600, PC-2500, PC-E500S, PC-G850V
Fondateur et éditeur de feu PocketPCFreeware.com

Répondre

Revenir vers « Problèmes techniques »