Linux sur un vieux PC portable

Je recherche. Tout et Rien, mais pas de petites annonces ici (pour les PA, c'est dans "Je donne, j'échange, j'achète et je vends")

Modérateur : Politburo

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ben
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1020
Inscription : 21 août 2016 19:04

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Ben » 24 oct. 2017 15:01

Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
On peut très bien se protéger contre les virus et autres malveillants, il suffit simplement de se munir d'un antivirus de qualité et le problème est généralement résolu. Malheureusement, beaucoup d'utilisateurs prennent la sécurité de leur ordinateur à la légère et pour cela sont aussi fautifs.
Oui, mais c'est vrai quelque soit l'OS, on peut se choper des saloperies sous linux/macos également
Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
Sinon on en parle de tous ces forums où pullulent les pages de messages d’utilisateurs de Linux n'arrivant pas à installer une application ou un pilote, devant taper à la main et en mode sudo une tartine de commandes ou bien qui n'arrivent pas à installer une application parce que son développeur demande de la compiler à coup de gss et make?
Se taper 5 ou 6 commandes pour corriger l"installation d'un programme est souvent plus facile de que cliquer comme un fou sur un tas de menus/sous-menus/sous-fenêtres. Sur Linux aussi il y a le copier/coller ;-)
C'est peut être une question de goût, mais il ne faut pas avoir peur de la ligne de commandes.
En introduisant le powershell et maintenant le bash dans Windows, c'est pas ce que MS essaie de faire? L'interface graphique a ses limites, sur des Windows Serveurs, elle bouffe une bonne partie des ressources systèmes. Pourquoi? Juste cliquer parce qu'on a peur d'entrer une commande?

Tu parlais de devoir compiler un programme pour l'installation (gcc & make). Les puristes te diront que c'est le seul moyen d'installer correctement un programme. Parce que tu ne compiles pas un programme de la même manière avec un processeur intel que AMD, pour un I3 ou un I7, ... Seule la compilation va permettre d'optimiser le code pour le processeur de la machine. C'est en fait la philosophie du FreeBSD. Tous les ports disponibles doivent être compilé sur la machine. Bon, évidemment, ça prend du temps, installer un Apache 2.0 (avec les dépendances) peut prendre une demie journée ;-)
Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
Ce n'est pas comme installer un antivirus (une tâche simple) Là, ils ne peuvent rien faire d'autre que de se taper la lecture de documents et informations techniques.
Changer d'anti-virus peut devenir l'enfer! J'en connais qui ont dû réinstaller tout leur PC.
Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
Il y a un gros manque de la part des développeurs sous Linux. Tant qu'ils ne comprendront pas qu'ils doivent simplifier l'installation de leurs logiciels pour permettre une plus grande diffusion et acceptation du public, ils resteront dans ce microcosme Linuxien dans lequel on a souvent l'impression qu'ils se plaisent à rester enfermés
Je suis en partie d'accord avec toi, mais il faudrait uniformiser les Linux, pourquoi avoir un tas de packages différents?! Les DEB, les RPM et j'en passe. Ils ont chacun leurs avantages, sûrement, mais ça ne fait que compromettre l'adoption de Linux par l'utilisateur. Faire les packages binaires pour LES linux, c'est embêtant.
Puis, comme tu dis, il y a aussi le fait que d'utiliser Linux, pour certains, c'est faire partie de quelque chose, de la communauté, de ceux qui savent. Un jour, je me suis faire "engueuler" parce que je disais "Linux" et pas "GNU/Linux" :-/ (Mais bon, en règle générale, la communauté (de l'anneau) est sympa :D)
Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
Le jour (on peut toujours espérer/rêver) où Linux sera installé sur un parc conséquent de ces ordinateurs, on peut parier que ses failles de sécurité seront traquées, qu'elles se révèleront importantes et qu'elles seront exploitées.
Idem pour MacOS d'ailleurs.
Exact! Alors, on utilisera du BSD ou on retournera sous OS/2, ou plutôt CP/M :D

On a déjà eu ce genre de conversation, en fait, ça ne mène pas à grand chose. Chaque OS a ses qualités. Je suis un grand utilisateur de Linux/BSD, par choix, mais il m'arrive souvent de jurer et de dire que c'est de la daube.

Jean-Louis
Fonctionne à 300 bauds
Fonctionne à 300 bauds
Messages : 266
Inscription : 14 mai 2010 19:15
Localisation : Lyon

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Jean-Louis » 24 oct. 2017 15:03

Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 13:56
Sinon on en parle de tous ces forums où pullulent les pages de messages d’utilisateurs de Linux n'arrivant pas à installer une application ou un pilote, devant taper à la main et en mode sudo une tartine de commandes ou bien qui n'arrivent pas à installer une application parce que son développeur demande de la compiler à coup de gss et make?
Ce n'est pas comme installer un antivirus (une tâche simple) Là, ils ne peuvent rien faire d'autre que de se taper la lecture de documents et informations techniques.
Il y a un gros manque de la part des développeurs sous Linux. Tant qu'ils ne comprendront pas qu'ils doivent simplifier l'installation de leurs logiciels pour permettre une plus grande diffusion et acceptation du public, ils resteront dans ce microcosme Linuxien dans lequel on a souvent l'impression qu'ils se plaisent à rester enfermés.
Je ne sais pas pour les autres distrib, mais pour Ubuntu, ce que tu dis n'est pas vrai.

sous Ubuntu, pour installer un programme, il suffit d'aller dans la bibliothèque de programmes d'Ubuntu (accessible sur le bureau, par un clic), et de pouvoir ainsi choisir parmi des centaines de programmes gratuits. Le programme choisi s'installe d'un simple clic, sans même redémarrer.
Si le système a besoin d'un pilote ou d'un module, il demande s'il peut aller le chercher ; on clique 'oui', et il l'installe tout seul, comme un grand, toujours sans redémarrer.

Ah, j'oubliais, sous linux pas besoin d'antivirus. Dès qu'une faille est détectée, une mise à jour est proposée, et vient remplacer la partie du système vulnérable, en tâche de fond, sans besoin de redémarrer.
Contrairement au monde Windows, où les failles sont laissées en place ; on empêche juste par l'antivirus les virus connus d'y passer (il faut bien que les partenaires fabricants d'antivirus vivent). :lol:

Avatar de l’utilisateur
Ben
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1020
Inscription : 21 août 2016 19:04

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Ben » 24 oct. 2017 15:11

Jean-Louis a écrit :
24 oct. 2017 15:03
sous Ubuntu, pour installer un programme, il suffit d'aller dans la bibliothèque de programmes d'Ubuntu (accessible sur le bureau, par un clic), et de pouvoir ainsi choisir parmi des centaines de programmes gratuits. Le programme choisi s'installe d'un simple clic, sans même redémarrer.
Le truc, si tu veux installer la dernière version du programme, si elle n'est pas dans le dépôt et que le développeur n'a pas de repository, tu es obligé de partir des sources et de faire la compilation toi même. Enfin, compiler le programme se résume souvent à 2 commandes! C'est pas non plus la mer à boire.
Jean-Louis a écrit :
24 oct. 2017 15:03
Ah, j'oubliais, sous linux pas besoin d'antivirus. Dès qu'une faille est détectée, une mise à jour est proposée, et vient remplacer la partie du système vulnérable, en tâche de fond, sans besoin de redémarrer.
Je crois qu'un anti-virus serait bien pour Linux aussi. Tu n'es jamais à l’abri d'une fausse manœuvre d'un utilisateur. Il peut recevoir un fichier vérolé qui va, par exemple, crypter ton disque. Effectivement, sous Linux, il ne crypterait que ton Home, mais c'est chiant quand même.

Avatar de l’utilisateur
Ben
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1020
Inscription : 21 août 2016 19:04

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Ben » 24 oct. 2017 15:12

Avec toutes ces discussions, on est loin de la question de Hobiecat! Le pauvre!

Est-ce que tu vas encore avoir envie d'utiliser Linux?

Sinon, il y a des BSD qui ne demandent pas grand chose comme ressource :D :arrow:

Avatar de l’utilisateur
Hobiecat
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2755
Inscription : 06 sept. 2011 14:57
Localisation : Normandie / Antwerpen

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Hobiecat » 24 oct. 2017 20:56

Ben a écrit :
24 oct. 2017 15:12
Avec toutes ces discussions, on est loin de la question de Hobiecat! Le pauvre!

Est-ce que tu vas encore avoir envie d'utiliser Linux?

Sinon, il y a des BSD qui ne demandent pas grand chose comme ressource :D :arrow:
Non, mais la discussion est intéressante, hein ! :wink:
Mais comme je l'ai dit plus haut, pour l'instant j'ai surtout retenu "en essayer plusieurs versions et garder celui qui marche le mieux". :mrgreen: J'ai listé jusqu'à présent :
- Slitaz
- Puppy Linux
- Lubuntu
(pas taper si j'en ai oublié : certains des messages ci-dessus me donnent parfois l'impression de lire du mandarin oriental :roll: )

Avatar de l’utilisateur
Ben
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 1020
Inscription : 21 août 2016 19:04

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Ben » 24 oct. 2017 21:22

Si on t'a donné l'envie d'en découvrir plus et de te faire ta propre idée, c'est déjà pas mal :-)

N'hésite pas si tu as des questions

Avatar de l’utilisateur
Fabrice Montupet
Administrateur
Administrateur
Messages : 10411
Inscription : 17 mai 2002 11:39
Localisation : Nevers - France

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Fabrice Montupet » 24 oct. 2017 21:23

gilles a écrit :
24 oct. 2017 14:56
L'argument du parc n'est pas très bon, parce que le parc serveur est enorme et potentiellement beaucoup plus interessant pour faire des choses pas gentilles.
L'argument tient très bien parce que le parc informatique sur lequel Linux est bien implanté et celui du Cloud, administré par des professionnels d'Unix/Linux, qui ont de fait une connaissance pointue du sujet et qui passent leurs journées et leurs nuits à faire le contrôle et la maintenance de leurs serveurs. Toutes les failles trouvées sont aussitôt comblées. Les développeurs de malveillants se sont pas cons non plus, ils savent que sur ces serveurs des gars les attendent au tournant, ils préfèrent donc s'attaquer à des ordinateurs moins surveillés (grand public, PME et administrations). Pour preuve, sur Azure (le cloud de Microsoft) utilise (mais pas que) des serveurs sous MS-Windows qui ne sont pas plus vulnérables que ceux sous Linux car maintenus avec plus de sérieux. Comme quoi...

Il est dit que créer un malveillant sur Linux est plus compliqué que sur MS-Windows, c'est vrai. Mais faisons confiance à ces crétins de développeurs de malveillants le jour où ils s’intéresseront vraiment à Linux. Je suis malheureusement sûr qu'ils vont gagner en aisance à force de s'attarder sur cet OS.
gilles a écrit :
24 oct. 2017 14:56
Un antivirus est un concept strictement windows, la securité ne devrait pas être une option.
Absurde. Les virus étaient là bien avant que MS-Windows débarque. Il y en avait déjà sous CP/M, il y en a eu bien sûr sur MS-DOS et il y en a eu sous UNIX et il y a également des malveillants sous Linux, Je te retourne la question: Linux proposerait-il maintenant la sécurité en option?
Il faut arrêter de propager cette idée fausse que Linux offre une sécurité parfaite. On y trouve des failles de sécurité en très nombre (la dernière en date, sur le Wifi, a touché tous les OS, Linux y compris). La question est juste de savoir si elles sont ou seront exploitées par des programmeurs malveillants. Comme je l'écrivais plus haut, ces malveillants préfèrent s'attaquer à MS-Windows pour son implantation massive sur les ordinateurs et qu'ils connaissent bien de fait. Ils commencent même à chatouiller les Mac depuis que la clientèle s'y intéressent un peu plus, les Mac que beaucoup pensaient invulnérables il y a quelques années.
En sécurité, il faut savoir rester humble.

Avatar de l’utilisateur
Fabrice Montupet
Administrateur
Administrateur
Messages : 10411
Inscription : 17 mai 2002 11:39
Localisation : Nevers - France

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Fabrice Montupet » 24 oct. 2017 21:38

Ben a écrit :
24 oct. 2017 15:01
Se taper 5 ou 6 commandes pour corriger l"installation d'un programme est souvent plus facile de que cliquer comme un fou sur un tas de menus/sous-menus/sous-fenêtres. Sur Linux aussi il y a le copier/coller ;-)
Taper des lignes de commandes sur des systèmes à destination du grand public ou des professionnels non informaticiens, c'est un truc de geek et d'un autre temps. Ce genre de procédure doit être réservée aux initiés et non imposée aux autres.
Ben a écrit :
24 oct. 2017 15:01
Tu parlais de devoir compiler un programme pour l'installation (gcc & make). Les puristes te diront que c'est le seul moyen d'installer correctement un programme. Parce que tu ne compiles pas un programme de la même manière avec un processeur intel que AMD, pour un I3 ou un I7, ... Seule la compilation va permettre d'optimiser le code pour le processeur de la machine. C'est en fait la philosophie du FreeBSD. Tous les ports disponibles doivent être compilé sur la machine. Bon, évidemment, ça prend du temps, installer un Apache 2.0 (avec les dépendances) peut prendre une demie journée ;-)
Non. C'est surtout le moyen pour le programmeur de ne pas se prendre la tête à créer une interface d'installation simple à utiliser pour l'utilisateur final. Ces lignes des commandes, elles peuvent très bien s’exécuter dans une console non visible sans que l’utilisateur ait à subir la saisie des commandes.
Ben a écrit :
24 oct. 2017 15:01
Changer d'anti-virus peut devenir l'enfer! J'en connais qui ont dû réinstaller tout leur PC.
Mais de là a faire des généralités... Je connais des personnes pour qui se faire une omelette est une aventure sans nom. :lol:
Ben a écrit :
24 oct. 2017 15:01

On a déjà eu ce genre de conversation, en fait, ça ne mène pas à grand chose. Chaque OS a ses qualités. Je suis un grand utilisateur de Linux/BSD, par choix, mais il m'arrive souvent de jurer et de dire que c'est de la daube.
Tu as raison. Je suis tech PC/Mac/Linux au boulot. J'ai une nette préférence pour les Mac, cela ne m'empêche pas de reconnaitre des qualités à MS-Windows et à Linux.... et les défauts de tous les trois :lol:

destroyedlolo
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1500
Inscription : 03 mai 2003 02:24
Localisation : Nonglard (Annecy)
Contact :

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par destroyedlolo » 25 oct. 2017 15:37

Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 21:23
L'argument tient très bien parce que le parc informatique sur lequel Linux est bien implanté et celui du Cloud, administré par des professionnels d'Unix/Linux, qui ont de fait une connaissance pointue du sujet et qui passent leurs journées et leurs nuits à faire le contrôle et la maintenance de leurs serveurs.
T'as vraiment une vision TRES réductrices de Linux en entreprises :oops:
Chez mes clients (très gros, dans l'énergie, soumis à la LPM), les BDD hors SQLServeur tournent sous Unix ou Linux (et avec l'arrêt de Solaris, les nouveaux serveurs seront exclusivement sous nunux).
Environs 60% des middleware sont aussi sous Solaris (10%) ou Linux ... et migrerons un jour ou l'autres pour la même raisons.
Ceux qui sont sous m$, c'est
  • soit pour des services typiquement m$ (AD, Sharepoint)
  • les serveurs de fichiers
  • les middlewares qui n'existent que là (gros trucs de calcul energetique, scada, ...)
  • historique
Il y a aussi des appliances dont on ne touchent pas l'OS ... mais fort est a parier que ce soit du linux ou du BSD.

Chez nos autres clients, c'est a peu pres la même chose aux unix proprios pret (beaucoup d'AIX et d'HP) hormis les petites PME (qui malheureusement ne sont plus recherchés par notre "managements") ou la c'est du m$, car ils ne connaissent que ca.
Fabrice Montupet a écrit :
24 oct. 2017 21:23
Pour preuve, sur Azure (le cloud de Microsoft) utilise (mais pas que) des serveurs sous MS-Windows qui ne sont pas plus vulnérables que ceux sous Linux car maintenus avec plus de sérieux. Comme quoi...
Pourquoi, ils sont "administré par des professionnels m$, qui ont de fait une connaissance pointue du sujet et qui passent leurs journées et leurs nuits à faire le contrôle et la maintenance de leurs serveurs" :mrgreen:

Maintenant, pour le reste, nul système est infaillible ... surtout quand il y a un utilisateurs humains.
Les anti-virus sous Linux sont une plaisanterie ... mais il y a d'autres facons d'assurer la sécurité.
Dernière édition par destroyedlolo le 25 oct. 2017 18:03, édité 1 fois.
Amiga, UNIX
Sharp, NetBSD http://destroyedlolo.info/
Apache, PHP 100 % dictionnary free
Vacances, Voyages 1 mispelling by word

Avatar de l’utilisateur
gilles
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 2777
Inscription : 17 avr. 2007 21:25
Localisation : 44
Contact :

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par gilles » 25 oct. 2017 17:27

de plus même si techniquement Azure repose sur une version de windows server (2008 ou 2012) minimale, elle ne sert qu'à lancer Hyper-v et à fournir l'accès aux ressources hard. Les machines virtuelles sont ensuite pour une bonne part sous linux et y compris pour les VM de base de donnée SQL Server.
Là où je bosse ce n'est pas l'hyperviseur M$ mais vmware ESXi qui se base lui sur Linux, les VM sont en très grande majorité des linux. Les unix propriétaire sont en train de disparaitre (AIX fait, Solaris sera le prochain).
M$ est en train de perdre beaucoup de terrain sur les serveurs au niveau de l'OS et migre à la vitesse grand V toutes ses applications serveur vers linux.

Avatar de l’utilisateur
Fabrice Montupet
Administrateur
Administrateur
Messages : 10411
Inscription : 17 mai 2002 11:39
Localisation : Nevers - France

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Fabrice Montupet » 25 oct. 2017 20:26

destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 15:37
T'as vraiment une vision TRES réductrices de Linux en entreprises :oops:
Pas du tout, et je précise ma pensée: Sur de gros DataCenters ou Cloud, des équipes techniques se relaient H24 dans le monde pour permettre un service ininterrompu. En quoi cela est-il réducteur?
destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 15:37
Pourquoi, ils sont "administré par des professionnels m$, qui ont de fait une connaissance pointue du sujet et qui passent leurs journées et leurs nuits à faire le contrôle et la maintenance de leurs serveurs" :mrgreen:
Idem pour les équipes de Microsoft bien entendu. Pourquoi en serait-il autrement?

Avatar de l’utilisateur
Fabrice Montupet
Administrateur
Administrateur
Messages : 10411
Inscription : 17 mai 2002 11:39
Localisation : Nevers - France

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Fabrice Montupet » 25 oct. 2017 20:49

gilles a écrit :
25 oct. 2017 17:27
de plus même si techniquement Azure repose sur une version de windows server (2008 ou 2012) minimale, elle ne sert qu'à lancer Hyper-v et à fournir l'accès aux ressources hard. Les machines virtuelles sont ensuite pour une bonne part sous linux et y compris pour les VM de base de donnée SQL Server.
Nadella, pdg de Microsoft a lancé récemment "Microsoft aime Linux", ce qui en a surpris plus d'un. Pour prouver ce nouvel "amour", il a même lancé le développement d'un sous-système Linux dans son Windows (WSL). Certains y voit un adoucissement de la position de Microsoft envers ce Linux qu'elle 'a attaqué frontalement et violemment pendant des années. Je n'ai pas la même lecture de ce revirement: Devant l'échec de la méthode, un changement d'angle d'attaque s'est imposé à Microsoft et je vois dans sa nouvelle stratégie une tentative plus fine et sournoise de plomber le libre, cette fois-ci de l’intérieur.
Ce n'est pas particulièrement beau, mais le monde informatique est cruel. Et rien de dit que Microsoft réussira. Personnellement, je ne le souhaite pas.

destroyedlolo
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1500
Inscription : 03 mai 2003 02:24
Localisation : Nonglard (Annecy)
Contact :

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par destroyedlolo » 25 oct. 2017 21:20

Fabrice Montupet a écrit :
25 oct. 2017 20:26
destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 15:37
T'as vraiment une vision TRES réductrices de Linux en entreprises :oops:
Pas du tout, et je précise ma pensée: Sur de gros DataCenters ou Cloud, des équipes techniques se relaient H24 dans le monde pour permettre un service ininterrompu. En quoi cela est-il réducteur?
Parce que ...
Fabrice Montupet a écrit :
22 oct. 2017 21:36
Car dans les entreprises et administrations, c'est MS-Windows Serveur qui domine, largement. De mémoire, Linux serveur doit être à mois de 15%.
Bossant dans une boite d'infogérance, ca ne peut me faire que sourire.
Parce que tes propos laissaient croire que Nunux, c'est principalement pour le Cloud (mais c'est sans doute que j'ai mal compris).
Parce que "obliger d'utiliser la ligne de commande est une aberration pour les non informaticiens", se sur quoi je suis bien d'accord, mais ca, c'était y'a 10 ans, ca fait bien longtemps que l'utilisateurs lambda n'y fait que du click-O-drome ... meme sur des distrib "pointues" comme TCL (je doute même y avoir lancé un terminal pour installer quoi que ce soit, hormis mes propres bidouilles). Je vois mal d'ailleurs un Gendarme lancer une commande Shell pour identifier un délinquant ... Nan, ils ont exactement la même utilisation qu'ils auraient eu sur du m$. Idem pour le surveillant temps réel d'un scada. Idem pour ma belle doche lorsqu'elle va sur le web.
Et quand ca merde, m$ ou Nunux, ca finit souvent par de la ligne de commande, mais ce n'est pas Mme michu qui le fait.
Comme le disait Ben, le seul moment où la ligne de commande est obligatoire sous Nunux, c'est pour les trucs non packager. ET ALORS ? Sous m$, c'est mieux ? Non, faut attendre le bon vouloir du fournisseurs.
De plus, il est difficile d'installer un Clarity, un BO, un Weblogic sans aller tâter de la lignes de commandes ... sous m$.

Enfin, pour en finir avec le 24/24, évidement qu'on a des gars en 24/24. Mais ils ne font que du niveau 1. Quand ca merdois trop, il y a des astreintes. Et le nombre d'appels n'est pas vraiment différents entre un m$ien ou un unixiens (ou un DBA d'ailleurs).
Amiga, UNIX
Sharp, NetBSD http://destroyedlolo.info/
Apache, PHP 100 % dictionnary free
Vacances, Voyages 1 mispelling by word

Avatar de l’utilisateur
Fabrice Montupet
Administrateur
Administrateur
Messages : 10411
Inscription : 17 mai 2002 11:39
Localisation : Nevers - France

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par Fabrice Montupet » 25 oct. 2017 21:46

destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 21:20
Parce que tes propos laissaient croire que Nunux, c'est principalement pour le Cloud (mais c'est sans doute que j'ai mal compris).
Et bien mettons les choses en images. Voila ce que donnent les serveurs Linux et MS-Windows en entreprises et administrations:
Image
Et globalement ce que donne Linux sur le marché mondial des OS sur ordinateurs:
Image
destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 21:20
Comme le disait Ben, le seul moment où la ligne de commande est obligatoire sous Nunux, c'est pour les trucs non packager. ET ALORS ? Sous m$, c'est mieux ? Non, faut attendre le bon vouloir du fournisseurs.
Développe.
destroyedlolo a écrit :
25 oct. 2017 21:20
Et le nombre d'appels n'est pas vraiment différents entre un m$ien ou un unixiens (ou un DBA d'ailleurs).
On est donc d'accord. Microsoft Server pose ni plus ni moins de problème que Linux Server :)

destroyedlolo
Fonctionne à 2400 bauds
Fonctionne à 2400 bauds
Messages : 1500
Inscription : 03 mai 2003 02:24
Localisation : Nonglard (Annecy)
Contact :

Re: Linux sur un vieux PC portable

Message par destroyedlolo » 25 oct. 2017 23:27

Ben voila, tout est dit "On Premises".
C'est sur que dans une PME, comme serveur de fichiers départemental pour commerciaux, comme serveur de documents, on ne va pas mettre du Linux ... simplement car les boites qui assurent la maintenance de ce genre de compte ne connaissent pas (essayé et désapprouvé avec des "collectivité locales").
Par contre, des que tu rentres dans des datacenters (même auto-hébergé), avec des machines qui font des vrais traitements, avec des gens qui font du B2B, du CRM avec des centaines ou des milliers de "partenaires", qui ont automatisé les flux, la logistique, qui gèrent des fab et qui y tracent ce qui y transites, des réseaux, qui ont des portails avec des milliers de vues/s, ce n'est plus la même musiques.
Dernière édition par destroyedlolo le 26 oct. 2017 10:26, édité 1 fois.
Amiga, UNIX
Sharp, NetBSD http://destroyedlolo.info/
Apache, PHP 100 % dictionnary free
Vacances, Voyages 1 mispelling by word

Répondre

Revenir vers « Recherche informations / technique / etc ... [pas de petites annonces ici] »